Georges Frêche parle du Front National

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Kimon le Dim 25 Avr - 21:58

5 lycées construits contre 14 promis (12 l'avaient été sous l'ère Blanc)
5 lycées, dont 4 en construction, ce qui fera 9 lycées très prochainement.

Les universités n'ont fait qu'être réaménagés mais rien de nouveau hormis l'application du plan campus prevu par le Gouvernement n'a été mis en place.
C'est bien plus qu'un ré aménagement qui a été mis en place par Frêche, on ne peut nier le travail fourni à ce niveau.

Quant à la ligne à grande vitesse, elle reste en attente d'une coherence et de decision politique de même que la gare TGV qui fait polémique entre Narbonne, Sète....
A ce sujet, la nouvelle ligne Montpellier-Perpignan est prévue pour 2017. Nîmes-Montpellier est prévu pour 2013.
avatar
Kimon

Messages : 70
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par B14 le Dim 25 Avr - 22:44

ce qui separe besancenot de le pen ne sont que des details finalement.
les acteurs du systeme sont globaleent d'accord
au parlement, ils votent les mêmes lois.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Baptiste le Dim 25 Avr - 23:18

B14 est revenu...enfin de la qualité...enfin !

Quel Parlement ? Le national ? Celui où le Front n'a pas d'élu...évidemment cela s'explique.

Quant aux Conseils régionaux, le FN vote en moyenne 10% des lois proposées là où il est présent contre 20 à 100 % chez la plupart des autres partis représentés.

_________________
" Jésus a peut-être dit de tendre l'autre joue, mais pas ses fesses ! "

" Les jugements moraux et les condamnations morales constituent la vengeance favorite des esprits bornés à l’encontre de ceux qui le sont moins ; ils y trouvent une sorte de dédommagement pour avoir été mal partagés par la nature ; enfin, c’est pour eux une occasion d’acquérir de l’esprit et de s’affiner : la méchanceté rend intelligent. " Friedrich Nietzsche
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par B14 le Dim 25 Avr - 23:42

non, je parlais de l'européen.
et puis le FN est une roue de secour du systeme, le dernier recour, l'epuisette à couillons.

et l'accord/desaccord (par exemple PS et UMP au Plt Européen, votent ensemble 90% des lois environ) se fait en interne d'un systeme assez codifié.
Au delà des lois, sur les ideologies, FN et NPA sont d'accord, ils ne remettent pas en cause les dogmes du systele comme l'illegitimité de la notion artificielle de "france", comme la necessité d'eliminer physiquement les juifs ou les bourgeois, comme la question de la race, et je prend que des sujets qui me tiennent à coeur, mais on peut tout imaginer, la remise en cause de la notion d'etat, de la notion de progres, remise en cause de la laicité, etc
en fait, les différences entre les partis relevent seulement de l'interpretation du systeme, comme une guerre de religion entre monos pourtant d'accord sur les gros principes de leur religion.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Troska le Dim 25 Avr - 23:47

Ce que veux dire B', c'est que un parti parlementariste, c'est de la merde.
Il fait le jeu des bourgeois et ne propose rien de neuf, juste qu'il est aux " bornes " de ce parlement.

Je simplifie, mais ça doit etre ça et je suis parfaitement d'accord avec lui.
RAF des bourgeois et des vieux croutons, moi j'veux gérer ma vie !
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 27
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par B14 le Dim 25 Avr - 23:58

oui c'est ça. C'est une compostante du systeme (en l'occurence jacobino-metissophile-sioniste-capitaliste), et qui plus est des ultrabourgeois.
et l'extreme droite on sait ce que c'est, au dernier recours, le systeme l'utilisera pour sauver la bourgeoisie.
ils font dans le nationalisme mais des que ça devient vraiment chaud, ya pas plus protecteur des bourgeois que eux.

en tant que nationaliste sincere, je crache sur l'extreme droite, le peuple c'est aussi le proletariat.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Baptiste le Lun 26 Avr - 14:24

Ce que veux dire B', c'est que un parti parlementariste, c'est de la merde.
Il fait le jeu des bourgeois et ne propose rien de neuf, juste qu'il est aux " bornes " de ce parlement.
Ah les Grandes gueules ! Ils sont bons, tiens. Vous voulez faire quoi d'autres ? La Révolution ? Tas de couilles molles que vous êtes ? Une Révolution à mille tout au plus ?

Le seul endroit de combats pour les idées pour le FN, ce sont les Parlements. S'il y a bien une réalité qui n'est pas contestable est que pour le moment, le FN ne peux plus se baser sur une action militante forte n'ayant plus de jeunesse militante. Le FN n'ira pas faire le combat pour, dans la rue, aux contacts du peuple - qui n'est pas que prolétaire, loin s'en faut - avec sa vieille artillerie des années 60-70. Sa nouvelle jeunesse est beaucoup trop intellectuelle (ce qui ne signifie pas bourgeoise...) pour se concentrer sur le terrain. Il faut bien prendre en compte que le FN a perdu une grande partie de ses bastions militants suite aux scissions et tant que le FN ne retrouvera pas une grande organisation de jeunesse, elle ne pourra se concentrer que sur l'action parlementaire.

Pour le reste, B' sert tout autant le système en se prêtant à la dissidence sans rien proposer en retour, seulement quelques gesticulations internétiques. Il faudrait également lui rappeler que le national-socialisme et le fascisme italien ont tous deux trouver leur soutien auprès des milieux libéraux-conservateurs, ces derniers qui voyaient leur intérêts de plus en plus mise en danger par le prolétariat sous commande socialo-communiste.
Ce ne sont pas les prolétaires qui ont soutenu le financement du Reich mais bien Bayer, BMW et j'en passe.
Nationaliste sincère mes fesses oui, tout juste un petit individualiste raciste en situation précaire.

Quant à Tros', c'est un anarchiste, je n'y peux rien. Sur la forme, il est sensiblement proche de l'attitude de B'...Beaucoup de verbes, le goût de la marginalité qui n'est en fait que le repli dans une forme de confort. Le monde est finalement bien ainsi...oh, il y a bien des choses à contester...mais si ça arrive chez nous...on improvisera.

Pour ce qui est du neuf, les questions de régime, du renouveau ou des choses nouvelles divisent plus qu'elles ne rassemblent. Or le contexte actuel, c'est à dire un FN ne disposant que de très peu de sièges donc de pouvoir, oblige de se concentrer sur une dissidence et une résistance au sein de ce système. Et c'est bien ce que fait le Front en ne s'accordant que sur une faible nombres de propositions émises dans les parlements ou conseils où il est représenté.
C'est bien de proposer un régime, un modèle de société, faut-il encore avoir les possibilités de le mettre en oeuvre : les chances de révoltes, révolutions, coup d'Etat étant très peu probables pour le moment, la faute à des gens suffisants et satisfaits de leur confort, le combat politique se situe au sein du système. Le détruire de l'intérieur et non pas foncer dedans au risque de s'écraser ou rebondir incessamment dessus. L'action des Identitaires reste limitée (pour ne citer qu'eux), la faute à un système plein de rouages très défavorables à toute cause anti-système et confinent (ou tuent) les passions, en somme des rouages qu'il faut détruire, de l'intérieur.

_________________
" Jésus a peut-être dit de tendre l'autre joue, mais pas ses fesses ! "

" Les jugements moraux et les condamnations morales constituent la vengeance favorite des esprits bornés à l’encontre de ceux qui le sont moins ; ils y trouvent une sorte de dédommagement pour avoir été mal partagés par la nature ; enfin, c’est pour eux une occasion d’acquérir de l’esprit et de s’affiner : la méchanceté rend intelligent. " Friedrich Nietzsche
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par wesker le Lun 26 Avr - 14:39

Kimon...Attend, ce qui est mis en construction maintenant constituent le deuxième mandat...Or, cela avait déja été annoncé dès 2004. Pourquioi ferait il demain l'inverse de ce qui a été fait hier ?

wesker

Messages : 44
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Troska le Lun 26 Avr - 15:04

Comme y se sent plus pissé le Baptiste. C'est grave quand meme.

Baptiste a écrit: Une Révolution à mille tout au plus ?
Nan. Faire des rassemblements et des comités qui ne jouent pas le jeu du parlementarisme et de la bourgeoisie, voilà ce qu'on compte faire, sale grande gueule que tu es. Tu te dis anti-système, contre tout, mais tu iras voter, comme tous les moutons qui gueulent " Mais si tu votes pas, tu encourages le fascisme ! Lol ! ". Je ne veux pas faire de révolution, je propose de ne pas aller aux urnes et de batir nos alternatives dans les rues, partout sauf à l'assemblée national et dans les parti bourgeois voulant le pouvoir et seulement le pouvoir. Alors avant de me traiter de couilles molles, tu ferais bien de commencer à faire ta propre auto-critique, avant d'insulter les autres et de vouloir les rabaisser. J'suis pas un connard qui a du mal à vivre avec son temps moi, j'accepte, je m'adapte à ta connerie et je n'en fait pas tout une histoire. Tu veux aller voter et faire le jeu parlementariste ? Je t'en pris, mais vas'y tout seul, ou avec tes potes les faux-cul de service. je sais de quel coté je me bat et contre qui, merci bien.

Sa nouvelle jeunesse est beaucoup trop intellectuelle (ce qui ne signifie pas bourgeoise...) pour se concentrer sur le terrain.

C'est ce qui l'handicap et c'est bien fait pour sa gueule tiens. Nous, on préfère faire les deux tu vois, un peu dans le style de Bakounine avec les " intellectuels prolétaires ", ceux qui vont discuter, qui vont faire des actions multiples et diverses et qui essayent de changer les choses à meme le terrain et pas dans une urne ou dans un batiment de bourgeois où se réunissent les bourgeois. Le FN est donc bien bourgeois, wesker n'as pas voulu me croire quand je lui ai dit, il en a la preuve maintenant. PI-TO-YA-BLE !

c'est un anarchiste, je n'y peux rien.
C'est pas parce que tes couilles ont enfin pousser que tu dois te prendre pour Superman non plus ..
Puis, je suis très fier d'etre anarchiste, de pouvoir faire fermer sa gueule à un petit prétentieux réac-de-mes-couilles qui vie dans le passé et reve de passé. T'es mal dans ta peau, tu te masturbes sur un temps révolu, est ce que je vais t'en vouloir ? NON ! Au contraire, moi j'accepte de discuter et de trouver ce qui ne vas pas et où l'on peux trouer un point d'accord. Alors l'anarchiste, il t'emmerde, mais d'une force. Il a pas besoin de toi pour vivre, et surtout pas besoin de ta reconnaissance. C'est quand la dernière fois que t'as fait une vraie action, avec tes potes les BCBG, tous financés par papa et maman, qui s'habille comme des bourgeois et qui profitent du système par tous les cotés ? Hum ?
Je préfère B' tu vois, malgré qu'il soit vraiment con sur certaines reflexions, je sais qu'il milite, je sais qu'il va sur le terrain et c'est avec un plaisir certains que j'airai lui casser la gueule et lui offrir une bière après.

dans une forme de confort.
Mais le gros rageux quoi .. Shocked
Tu proposes quoi toi ? Sincèrement et sérieusement ? ça doit faire belle lurette que je ne me considère plus comme un " fash[ii]on kikoo je sui tro for les gar mdrrrrr je nik la société et je brul le drpo céfran !!! LOL ! XD !! " mais comme un militant et quelqu'un qui vie ses idées tous les jours et à chaque instant. Tu as un gro égo et un besoin d'estime, pas étonnant de la part de mégalo qui veulent enlever la Liberté du peuple et se l'accaparer par tous les moyens. ça fait une pseudo-critique de la société, ça fait on nostalgique, mais a leur rassemblement, ils sont 3 povres con, car un a pas pu venir car c'est un IW de première, le second parce que c'était trop loin et le dernier parce que papa/maman ont pas pu l'emmener ..
Allez, va donc batir un vrai mouvement, montrez de quoi vous etes caapable et après tu pourras ouvrir ta grande gueule. Pour l'instant, c'est que dalle, proche du zéro pointé. Bande de plouc bourgeois, pseudo-défenseur de valeurs qui ne sont pas celles des prolos.

le combat politique se situe au sein du système.
Mais on est d'accord. Mais je n'irai pas faire le jeu des bourgeois quand meme.
Transformé la société actuelle de l'intérieur, pour voir quelque chose émerger. Le reste, je sais pas si je verrais le grand soir, ce que je sais, c'est que celui qui lutte n'as pas perdu, celui qui ne lutte pas, à déjà perdu.

Bref, t'es un tocard Baptiste.
Amicalement, avec salutations anarchistes.
Troska
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 27
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par NB-Helvetia le Lun 26 Avr - 16:46

qui veulent enlever la Liberté du peuple
De mon peuple aussi Suspect cte impérialiste !
avatar
NB-Helvetia

Messages : 619
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 25
Localisation : Une ville du Jura bernois en Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par jipicard le Lun 26 Avr - 17:38

c'est avec un plaisir certains que j'airai lui casser la gueule et lui offrir une bière après.
Laughing
avatar
jipicard

Messages : 594
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 29
Localisation : 80

Voir le profil de l'utilisateur http://reveil-picard.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par B14 le Lun 26 Avr - 19:57

Baptiste a écrit: Pour le reste, B' sert tout autant le système en se prêtant à la dissidence sans rien proposer en retour,
mes idées tout le monde les connait, maintenant tu veux que je fasse quoi banane ?

Il faudrait également lui rappeler que le national-socialisme et le fascisme italien ont tous deux trouver leur soutien auprès des milieux libéraux-conservateurs, ces derniers qui voyaient leur intérêts de plus en plus mise en danger par le prolétariat sous commande socialo-communiste.
Ce ne sont pas les prolétaires qui ont soutenu le financement du Reich mais bien Bayer, BMW et j'en passe.
l'un n'exclut pas l'autre, cacahouète, c'est precisement la manoeuvre, reussir le socialisme.
Nationaliste sincère mes fesses oui, tout juste un petit individualiste raciste en situation précaire.
et qui t'emmerde aussi, et qui a deja plus de poid dans la société qu'on nano-comique de fac. ça fait peur hein ?

Le monde est finalement bien ainsi...oh, il y a bien des choses à contester...mais si ça arrive chez nous...on improvisera.
euh tu parle pas de moi là ? genre t'est plus en accord avec le systeme que moi pfft. je remet tout en cause, toi seulement quelques details.

sinon, a part ça, comment tu veux me convaincre de soutenir un pari bourgeois etatiste ? Laughing

Je préfère B' tu vois, malgré qu'il soit vraiment con sur certaines reflexions, je sais qu'il milite, je sais qu'il va sur le terrain et c'est avec un plaisir certains que j'airai lui casser la gueule et lui offrir une bière après.
merci, de même.
mais je milite de moins en moins dans l'overground, la pieuvre bourgeoise enserre et noyaute de plus en plus les mouvements natios (FN j'ai jamais eu aucune affinité, et le reste des mouvements natios "licite" en general pourrisent dans leur eau bourgeoise).
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Baptiste le Jeu 29 Avr - 2:31

tu ferais bien de commencer à faire ta propre auto-critique, avant d'insulter les autres et de vouloir les rabaisser.
Ca ira, j'attends qu'un crétin psychanalyste le fasse à ma place. J'utilise assez souvent la première personne du singulier et c'est lassant.
Pour le reste, je n'ai insulté personne à l'exception de couille-molle.

J'suis pas un connard qui a du mal à vivre avec son temps moi, j'accepte, je m'adapte
Merci de cet aveu. Tu sauras néanmoins que ce temps que tu chéris tant est l'oeuvre de ce que tu combats dans les principes. Remercies-les plutôt oui !

je n'en fait pas tout une histoire
Une page et demi tout de même, mais passons.

Ah oui, ça, vous l'avez ce mot à la bouche...prolétaires ! prolétaires ! prolétaires...Commencez donc par lui donner un sens, par définir le terme? Qu'est-ce qu'un prolétaire ? Un mec des classes populaires touchant 2000 euros d'allocations diverses par mois tout en étant faiblement redevable ou un mec de la classe moyenne touchant 2000 euros par mois de par son travail, certes, mais redevable à souhait et le plus souvent ne touchant que des aides sociales restreintes.
Cet obsession pour la prolétarisation, vous verrez bien de la remplacer par une défense générale des intérêts du Peuple, en particulier les "moyennisés". Mais je comprend mieux maintenant pourquoi tu ne reconnais pas l'intérêt général. Le prolétaire est roi dans ton esprit. Pas dans le mien. Les meilleurs et les méritants le sont.
Par ailleurs, cessez-donc de cracher le mot bourgeois à toutes les sauces, toi notamment troska, qui défends la légalisation des drogues, summum de l'exploitation du peuple dans les pays de production, marché souterrain très largement défendu par certaines catégories bourgeoises.
Quand à B', qu'il nous rappelle quel genre d'étude fait-il et faire quel type d'activité professionnelle vont-elles le mener, en principe. Nous pourrons ensuite reparler d'adhésion au monde bourgeois.

C'est pas parce que tes couilles ont enfin pousser
Non c'est plus un problème d'équilibre : la droite est plus grosse que la gauche et elle bouffe du terrain sur la gauche. Du coup, mes bourses se fricotent. Mais merci de t'inquiéter de mon service trois pièces.

que tu dois te prendre pour Superman non plus
Trop moderne, légère attitude de gay et son costume est à chier. Non, superman n'est vraiment pas mon modèle.

vie dans le passé et reve de passé
Ce n'est pourtant pas moi qui vante les mérites de l'homme d'il y a 10 000 ans et qui prône un retour au tout début de l'humanité.
En ce qui me concerne, s'il est certain que je conteste globalement ce temps, il n'en reste pas moins que je vie et pense aux trois temps : passé, présent, futur et non pas seulement au présent qui n'est qu'une attitude individualiste nauséabonde. Mais je reconnais, que le passé est une source de réconfort face à la réalité du présent et face aux prévisions de l'avenir.

réac-de-mes-couilles
Après les miennes, les tiennes, décidément...

tu te masturbes sur un temps révolu
A vrai dire, c'est tout autant visionnaire que de lutter pour quelques choses qui n'existe pas. Il est révolu que parce qu'il n'allait pas dans l'intérêt de la classe économique et financière dirigeante. Mais peu importe.

tous financés par papa et maman
C'est plutôt les découverts qui financent mes parents mais ça ira Wink

mais comme un militant et quelqu'un qui vie ses idées tous les jours et à chaque instant. Tu as un gro égo et un besoin d'estime, pas étonnant de la part de mégalo qui veulent enlever la Liberté du peuple et se l'accaparer par tous les moyens.
Je connais la chanson, la fierté militante, comme l'impression du devoir accompli, qui ne sont en vérité que relativement modeste, sans grande prétention, tout au plus arrogant et suffisant. Moi aussi, j'ai eu mes moments "d'émotions" militantes lors de mes premiers collages ou même avec les gauchos contre la réforme des universités. Bon exemple d'ailleurs que celui-là : 4 mois et demi de blocage pour rien !

Non pour moi, nous vivons dans un monde de gens passifs et sourds qui plus est, qui ne veulent plus qu'entendre que ce qui les rassurent. Les passions sont mortes. Le combat, la violence fait peur. Un troupeau rien d'autres. Comme des vaches qui regardent passer le train, l'air un peu abrutie, mais finalement bien du moment que l'herbe est fraiche et haute. Bref, des vaches qui regardent passer le train, en attente que l'ogre fermier vienne les ponctionner de leur redevance laitière, à patienter que le train s'arrête...Oh si, les gens du train descendent bien...quelques fois...rarement...histoire de toucher quelques cornes et palper les museaux...les vaches sont ainsi plus confiante et leur lait ne caille pas.

Quant aux militants, tout juste quelques veaux se courant concurremment les un derrières les autres, tout juste bon à faire sourire les gens du train, tout du moins lorsqu'ils daignent tourner la tête vers eux. Parfois, l'insouciance et l'audace des veaux les conduit sur les voix ferrées...simple contretemps pour le train qui, une fois les veaux nourris, caressés et reconduit dans le pré, reprend sa route de plus belle. Les veaux regardent émerveillés, amusés, bêle, émus, mais le train parti.

J'espère que tu sauras comprendre la métaphore. Je ne rabaisse pas l'action militante, je dis seulement que plus de 100 ans de militantisme n'ont rien changé. Durant tout ce temps, les choses ont même empiré, à croire que plus l'action militante est importe plus les choses vont mal. En réalité, les choses se passent ailleurs, plus hauts et les militants dans leur action n'atteignent jamais cette sphère. Vous pouvez bien vous complaire de vos quelques actions de proximité. Leur influence ne sera toujours que mineure. Vous ne disposez d'aucun instrument, l'argent en premier lieu, qui est le seul lien qui maintient la domination du système actuel vis à vis des peuples. Le peuple peut bien être mécontent, la classe économique et financière a entre ses mains l'âme de vivre de l'être humain moderne.
Je pourrai bien consacrer à plus d'activités militantes. J'ai fait des choix d'avenir qui m'obligent à des concessions, aussi lâches soit-elle. Mes ambitions de grand mouvement de la jeunesse, je les ai laissé au fantasme à la rêverie. La jeunesse ne fera rien, trop molle, pas assez cultivé, trop bien dans son confort, trop peu de passions, pas assez prétentieuse. Les quelques audacieux militants ou autres ne seront pas suffisant. On peut se satisfaire de petites actions. Pour moi, il n'est plus temps à cela et je vise plus grand, quand bien même cela serait utopique. Je n'attendrai pas le "grand soir", au risque de le perdre..à toi de réfléchir à la suite de cette dernière remarque.
J'espère seulement que ce n'est pas mégalomanie qui me joue des tours...Wink

Salutations d'un tocard bourgeois dont le père est VRP, travaille 72h par semaine pour 1800 euros par mois hors prime, dont la moitié par dans des crédits immobiliers ; une mère retraité de la fonction publique (police) qui touche 900 euros de retraite, donc obligé d'avoir un travail à mi-temps de télé-prospectrice pour que mes soeurs et moi puissent poursuivre nos études, à défaut d'être en droit de recevoir des bourses. Je stoppe le sentimentalisme mégalomane, c'est désagréable.

_________________
" Jésus a peut-être dit de tendre l'autre joue, mais pas ses fesses ! "

" Les jugements moraux et les condamnations morales constituent la vengeance favorite des esprits bornés à l’encontre de ceux qui le sont moins ; ils y trouvent une sorte de dédommagement pour avoir été mal partagés par la nature ; enfin, c’est pour eux une occasion d’acquérir de l’esprit et de s’affiner : la méchanceté rend intelligent. " Friedrich Nietzsche
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Baptiste le Jeu 29 Avr - 3:01

euh tu parle pas de moi là ? genre t'est plus en accord avec le systeme que moi pfft. je remet tout en cause, toi seulement quelques details.

Oui évidemment :

- Vouloir mettre en place un système monarchique semi-héréditaire qui ne verrait pas la remise sur le trône des dynasties fuyantes (Bourbons, Orléans, Bonaparte). Ce monarque sera absolu, indépendant dans ces fonctions régaliennes, entouré de ministres-conseillers et d'un chambre des émissaires provinciaux dont le pouvoir sera essentiellement consultative. Un pouvoir central qui aura essentiellement un pouvoir initiatique, c'est à dire de diction des grands principes et visions nationales, de l'unité et de la cohésion nationale, de défense des artères du régime que seront les Provinces unies, les corps intermédiaires (le système corporatif en premier lieu) et les traditions. Le coeur du régime sera soumis au contrôle d'une justice indépendante qui cantonnera les potentielles embardées dictatoriales du monarque, avec pour ligne de conduite l'intérêt général, social sous couvert d'un droit naturel et positif, semi-coutumier également.

- Replacer la démocratie non plus au niveau national mais à l'échelon local avec autodétermination des statuts (c'est à dire République, duché, etc) pour chacune des provinces, statuts qui détermineront leurs institutions et leurs structures politiques. Ainsi, certaines provinces pour avoir un système politique plus parlementaire, représentatif, ou bien s'en remettre au pouvoir d'un seul ou de quelques uns, ou bien même pratiqué des formes de participations directes, celles-ci étant de toute façon assurée au sein de corporations.

- Replacer la communauté, la collectivité au centre des pensées : la personne, les personnes contre l'individu. Remettre les traditions, l'ordre moral, les vertus, les clivages naturelles (homme-femme notamment) au centre de la société. Se détacher de la doxa égalitariste au profit de ligne équitable et solidaire, aristocratique et méritocratique. A chacun sa place, à chacun ses moyens, à chacun ses besoins.

- Se détacher progressivement de la dépendance aux théories économiques fumeuses, au tout monétaire, du système boursier en rétablissant l'indexation sur du réel, les matières premières pourquoi pas, en pratique la préférence nationale ainsi que locale, le ruralisme et en développement des formes d'économie solidaire disposant d'un marché du troc.

etc etc. Désolé de ne pas prévoir de plan d'extermination ou de politique impérialo-internationaliste. Ce qui n'empêchera de prôner la formation d'une communauté européenne basée sur la défense civilisationnel, des traités de toute nature et du sentiment de fraternité européenne.

_________________
" Jésus a peut-être dit de tendre l'autre joue, mais pas ses fesses ! "

" Les jugements moraux et les condamnations morales constituent la vengeance favorite des esprits bornés à l’encontre de ceux qui le sont moins ; ils y trouvent une sorte de dédommagement pour avoir été mal partagés par la nature ; enfin, c’est pour eux une occasion d’acquérir de l’esprit et de s’affiner : la méchanceté rend intelligent. " Friedrich Nietzsche
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par B14 le Jeu 29 Avr - 10:17

tu mets les différences, pas les points communs.
tu remet pas en cause le noyau central du systeme, la fwance.
tu est toujours pour qu'on soit dirigé par une caste hereditaire, remplacer des bourgeois par d'autres, super.
tu est toujours pour une democratie donc accepter que les manipulateurs de la masse belante pensent a ta place.
economiquement, c'est pas encore du collectivisme

tu est plus proche du systeme que moi, desolé ya pas photo.
pas moi qui apelle a voter FN hein.

Remettre les traditions, l'ordre moral, les vertus, les clivages naturelles au centre de la société.
on doit pas parler des mêmes là aussi, "naturelle" c'est quand c'est basé sur la biologie et la sociologie primaire donc scientifique, pas sur un passé quelquonque.

et tu prevois bien une politique imperialo-internationaliste, tant que tu est jacobin.
quuand au "plan d'extermination", franchement si vous en êtes reduit à ça dans la rhetorique, c'est plutot bon signe pour moi.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Baptiste le Jeu 29 Avr - 19:11

tu remet pas en cause le noyau central du systeme, la fwance.
Non, je prévois un génocide en Bretagne.

tu est toujours pour qu'on soit dirigé par une caste hereditaire, remplacer des bourgeois par d'autres, super.
Une famille à la place des cents ou milles, oui. Une famille basée sur ses compétences et ses vertus.

tu est toujours pour une democratie donc accepter que les manipulateurs de la masse belante pensent a ta place.
Il y aura toujours de manipulateurs de la masse, les meilleurs, ceux-là même qui tireront leur légitimité de par le plébiscite de la masse, oui. Je ne veux d'uniformisation, où les talents et qualités ne seraient pas reconnu, de cette égalitarisme qui ne souhaite aucune hiérarchie, aucun rapport d'autorité entre les êtres. Je ne veux pas de ce nivellement par le bas. Oui, je suis pour la prééminence des meilleurs sur la masse des méritants. Les non-méritants sont à ostracisés.

economiquement, c'est pas encore du collectivisme
Je ne veux pas du collectivisme, c'est espèce d'économie qui engraisse la nomenklatura étatique sous couvert de la redistribution égalitaire.

et tu prevois bien une politique imperialo-internationaliste, tant que tu est jacobin.
Tu es assurément plus jacobin que moi avec tes visions internationalistes, universalistes, où la voie naturelle du monde serait l'uniformisation mondiale (entre blanc bien entendu). Tu ne cesses de le répéter. Et bien moi, je ne veux pas du Monde.

quuand au "plan d'extermination", franchement si vous en êtes reduit à ça dans la rhetorique, c'est plutot bon signe pour moi.
Écoutes, je ne fais que reprendre l'essentiel de tes propos.

Bref, des détails si tu veux. Comme on dit, c'est dans les détails que se cache le diable. Je veux bien être le diable de ce système.

_________________
" Jésus a peut-être dit de tendre l'autre joue, mais pas ses fesses ! "

" Les jugements moraux et les condamnations morales constituent la vengeance favorite des esprits bornés à l’encontre de ceux qui le sont moins ; ils y trouvent une sorte de dédommagement pour avoir été mal partagés par la nature ; enfin, c’est pour eux une occasion d’acquérir de l’esprit et de s’affiner : la méchanceté rend intelligent. " Friedrich Nietzsche
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par jipicard le Jeu 29 Avr - 19:26

Non c'est plus un problème d'équilibre : la droite est plus grosse que la gauche et elle bouffe du terrain sur la gauche. Du coup, mes bourses se fricotent. Mais merci de t'inquiéter de mon service trois pièces.
Razz c'est pas d'bol ça
avatar
jipicard

Messages : 594
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 29
Localisation : 80

Voir le profil de l'utilisateur http://reveil-picard.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par B14 le Jeu 29 Avr - 19:50

Baptiste a écrit:
tu est toujours pour qu'on soit dirigé par une caste hereditaire, remplacer des bourgeois par d'autres, super.
Une famille à la place des cents ou milles, oui. Une famille basée sur ses compétences et ses vertus.
ah ouais, c'est vachement competent et vertueux d'être "fils de lui même fils de etc", excuse moi,
c'est pas la notion de hierarchie que je remets en cause, mais precisement ces competences et vertus, je prefere "il duce sempre ragione" tu m'excuseras.


Il y aura toujours de manipulateurs de la masse, les meilleurs, ceux-là même qui tireront leur légitimité de par le plébiscite de la masse, oui.
être elu par des cons, mouais.
Je ne veux d'uniformisation, où les talents et qualités ne seraient pas reconnu, de cette égalitarisme qui ne souhaite aucune hiérarchie, aucun rapport d'autorité entre les êtres. Je ne veux pas de ce nivellement par le bas. Oui, je suis pour la prééminence des meilleurs sur la masse des méritants. Les non-méritants sont à ostracisés.
non, tu est pour que des fumistes soient au pouvoir tandis que les capables croupissent en bas de l'echelle, inverse pas ton propos, c'est pire que l'egalitarisme en fait. Tu est à ostraciser, t'est rien du tout.

Je ne veux pas du collectivisme, c'est espèce d'économie qui engraisse la nomenklatura étatique sous couvert de la redistribution égalitaire.
comme si le capitalisme etait mieux

Tu es assurément plus jacobin que moi avec tes visions internationalistes, universalistes, où la voie naturelle du monde serait l'uniformisation mondiale (entre blanc bien entendu). Tu ne cesses de le répéter. Et bien moi, je ne veux pas du Monde.
euh non, deja je suis pas universaliste/internationaliste puisque je m preoccupe que des européens, prend pas tes fantasmes pour realité et ensuite je defend pas la france, ce qu'est le jacobinisme.
inversion accusatoire.


quuand au "plan d'extermination", franchement si vous en êtes reduit à ça dans la rhetorique, c'est plutot bon signe pour moi.
Écoutes, je ne fais que reprendre l'essentiel de tes propos.
ah ouais ? tu deconne là ? j'en parle quasi-jamais.

Bref, des détails si tu veux. Comme on dit, c'est dans les détails que se cache le diable. Je veux bien être le diable de ce système.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Baptiste le Jeu 29 Avr - 21:31

ah ouais, c'est vachement competent et vertueux d'être "fils de lui même fils de etc", excuse moi,
c'est pas la notion de hierarchie que je remets en cause, mais precisement ces competences et vertus, je prefere "il duce sempre ragione" tu m'excuseras.
Tu prouves là que tu fais parti de ceux qui ne laissent que ce qui les concerne. Par système semi-héréditaire, j'entends que si le fils du monarque va à l'encontre de l'intérêt général, ne remplit pas / plus ses devoirs de chef, il est du devoir de l'aristocratie en premier lieu, et du peuple également de le démettre de ses fonctions. Le nouveau souverain est soit choisi dans la dynastie de l'ancien souverain, soit une nouvelle dynastie prend la place de l'ancienne. Un monarque n'est légitime que parce ses mérités, ses compétences, ses bienfaits, sa faculté à être guide etc.

non, tu est pour que des fumistes soient au pouvoir tandis que les capables croupissent en bas de l'echelle, inverse pas ton propos, c'est pire que l'egalitarisme en fait. Tu est à ostraciser, t'est rien du tout.
Décidément, tu cumules toi...incapable, dégénéré et en bas de l'échelle. Après tout, on reste dans la logique darwiniste...les faibles en bas.
La capacité, la compétence n'est pas exclusivement chez les prolétaires. Intégrez ceci dans votre cervelle, aussi lisse soit-elle.

comme si le capitalisme etait mieux
Je ne l'ai pas dit.

euh non, deja je suis pas universaliste/internationaliste puisque je m preoccupe que des européens, prend pas tes fantasmes pour realité et ensuite je defend pas la france, ce qu'est le jacobinisme.
inversion accusatoire.
Tu as toi-même avoué que le Monde était la suite naturelle de ton raisonnement.
Quant à moi, l'Europe viendra après. La France avant.

_________________
" Jésus a peut-être dit de tendre l'autre joue, mais pas ses fesses ! "

" Les jugements moraux et les condamnations morales constituent la vengeance favorite des esprits bornés à l’encontre de ceux qui le sont moins ; ils y trouvent une sorte de dédommagement pour avoir été mal partagés par la nature ; enfin, c’est pour eux une occasion d’acquérir de l’esprit et de s’affiner : la méchanceté rend intelligent. " Friedrich Nietzsche
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par B14 le Jeu 29 Avr - 22:00

Baptiste a écrit: Par système semi-héréditaire, j'entends que si le fils du monarque va à l'encontre de l'intérêt général, ne remplit pas / plus ses devoirs de chef, il est du devoir de l'aristocratie en premier lieu, et du peuple également de le démettre de ses fonctions. Le nouveau souverain est soit choisi dans la dynastie de l'ancien souverain, soit une nouvelle dynastie prend la place de l'ancienne. Un monarque n'est légitime que parce ses mérités, ses compétences, ses bienfaits, sa faculté à être guide etc.
debile, avec une meritocratie style fuhrerprinzip, on a quelqu'un le plus competent qui soit. dans ton systeme, ça degenererait lentement, ou finirait en guerre de succession.

Décidément, tu cumules toi...incapable, dégénéré et en bas de l'échelle.
c'est celà. Rolling Eyes
Après tout, on reste dans la logique darwiniste...les faibles en bas.
dans la nature, c'est le plus fort qui commande, pas le fils de.
La capacité, la compétence n'est pas exclusivement chez les prolétaires.
Il faut compter aussi avec la mentalité bourgeoise et l'inevitable degenerescence de toute elite qui ne se renouvelle pas continuellement.
et on se passera bien des bourgeois. finalement, katyn c'etait pas si mal dans le style "rotation des elites".


comme si le capitalisme etait mieux
Je ne l'ai pas dit.
soit les moyen de p° sont privée, ou public, ya pas 36999 alternatives.

Tu as toi-même avoué que le Monde était la suite naturelle de ton raisonnement.
preuve que tu ne m'as pas compris
j'ai dit que de fait nous sommes dans une société mondialisé, et que tout ne peut que se concevoir mondialement, penser loaleent c'est être un con. c'est une situaion de fait, pas ce que je veux.
agir mondialement donc pour l'europe, understand ? deja fin 19e ils avaient capté ça, t'est desesperant.

Quant à moi, l'Europe viendra après. La France avant.
rien du tout oui, ya plus que les races et une planete, les frontières ont été abolie, je suis partisan d'en remettre de nouvelles pour eviter le bordel, mais tu t'accroche a des cadavres en putrefaction.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Baptiste le Ven 30 Avr - 1:46

debile, avec une meritocratie style fuhrerprinzip, on a quelqu'un le plus competent qui soit. dans ton systeme, ça degenererait lentement, ou finirait en guerre de succession
C'est vrai qu'à partir de 42, Hitler fut compétent...Qu'ils furent glorieux, les complotistes contre le mauvais dirigeant.

_________________
" Jésus a peut-être dit de tendre l'autre joue, mais pas ses fesses ! "

" Les jugements moraux et les condamnations morales constituent la vengeance favorite des esprits bornés à l’encontre de ceux qui le sont moins ; ils y trouvent une sorte de dédommagement pour avoir été mal partagés par la nature ; enfin, c’est pour eux une occasion d’acquérir de l’esprit et de s’affiner : la méchanceté rend intelligent. " Friedrich Nietzsche
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par B14 le Ven 30 Avr - 12:02

Absurde, prouve tes dires au lieu de pondre des aneries.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Baptiste le Ven 30 Avr - 12:16

Oh non tu iras bien les chercher par toi-même, je sais que j'ai toujours raison !

_________________
" Jésus a peut-être dit de tendre l'autre joue, mais pas ses fesses ! "

" Les jugements moraux et les condamnations morales constituent la vengeance favorite des esprits bornés à l’encontre de ceux qui le sont moins ; ils y trouvent une sorte de dédommagement pour avoir été mal partagés par la nature ; enfin, c’est pour eux une occasion d’acquérir de l’esprit et de s’affiner : la méchanceté rend intelligent. " Friedrich Nietzsche
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par B14 le Ven 30 Avr - 15:31

Donc c'est faux.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Frêche parle du Front National

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum