Entrevue avec Philippe Vardon

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entrevue avec Philippe Vardon

Message par jipicard le Lun 15 Mar - 15:08



ONG : Bonjour, pourriez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

PV : J'aurais bientôt 28 ans, dont 14 années passées dans la "mouvance patriotique" au sens large du terme. J'ai grandi dans une cité et je me suis très vite senti étranger sur mon propre sol. Refusant de m'assimiler à la faune banlieusarde, je me suis rapidement tourné vers les bandes de rebelles blancs que l'on pouvait rencontrer dans les années 90. Les blousons kakis avaient alors remplacé les blousons noirs et je trouvais ce que je cherchais alors: le clan, la force, l'affirmation de soi. Au contact de certaines personnes et à travers un vrai parcours personnel aussi, cette réaction épidermique (au sens figuré comme au sens propre) est devenue une véritable conscience politique. Je me suis alors formé à l'école doctrinale et militante de l'activisme nationaliste-révolutionnaire, en particulier dans le cadre estudiantin où j'ai exercé mes premières réelles responsabilités. Parallèlement, j'ai aussi mené ce que j'appelle ma reconquista intérieure en renouant avec mes racines et cela s'est traduit politiquement par le développement d'un fort sentiment autonomiste et régionaliste. En 2002, j'ai participé à la fondation des Jeunesses Identitaires et en suis devenu le premier Porte-parole. J'ai occupé ce poste pendant cinq ans avant de céder ma place pour me consacrer pleinement au combat identitaire en Pays Niçois. Je dirige désormais le mouvement NISSA REBELA et ai mené notre liste aux élections municipales niçoises où nous avons réalisé 3,1%, soit 5 000 voix.
Depuis 1998, je chante aussi dans le groupe Fraction. Ce qui est à la fois un plaisir et un acte militant. A mon sens l'élaboration d'une contre-culture alternative doit être une préoccupation de chaque instant.
Sur le plan professionnel, je suis aujourd'hui commerçant, ce qui ne correspond pas tellement à mon cursus universitaire (droit et science politique) mais m'assure une indépendance précieuse. Mes études auraient du me conduire à travailler dans une mairie ou pour un député, vous comprendrez que c'était difficilement négociable...

ONG : D'où vous vient ce gout pour l'Asie ? Avez-vous concrétisé cela par un voyage ?

PV : C'est un héritage familial en premier lieu. Mon père a été enseignant de karaté et depuis vingt ans il passe quasiment la moitié de l'année en Thaïlande.
C'est à six ans que j'ai enfilé pour la première fois un dogi (et non pas un kimono, les arts martiaux ne se pratiquant pas en pyjama, ce qui serait la traduction la plus proche de kimono...), et depuis l'Asie - en premier lieu à travers les arts martiaux puis à travers la culture - me colle à la peau, et même l'interlude rugbalistique de mon adolescence ne m'en aura pas éloigné.
J'ai visité la Thaïlande il y a quatre ans, autant en "touriste moyen" que pour "mettre les gants", et espère y retourner l'an prochain. C'est un pays exceptionnel à tous égards et quelle que soit la raison pour laquelle on s'y rend on y trouvera ce qu'on est venu chercher.

ONG : Vous soutenez des actions envers des luttes identitaires asiatiques comme les Tibétains, les Karens, comment se concrétise cela ?

PV : En effet, par le passé j'ai prêté la main à plusieurs reprises à des associations de défense du Tibet et ai participé à plusieurs actions de sensibilisation. Pour l'anecdote, je me suis ainsi retrouvé dans ;l'organisation d'un concert du groupe Tryo pour une marche pour le Tibet faisant étape à Nice. Concernant les Karens, j'ai été sensibilisé à leur combat par l'intermédiaire de mon père. Ceci étant c'est peut-être moins étonnant dans mon orbite politique, plusieurs nationalistes français sont allés physiquement apporter leur soutien aux Karens dans les années 80 et 90.
Je dois avouer qu'aujourd'hui je marque une distance avec les bobos récemment convertis à la lutte pour le Tibet libre. Cela fait plus d'un an que je n'ai pas porté mon t-shirt "Free Tibet" de peur d'être confondu avec un pro-tibétain d'une saison, alors que je l'arborais volontiers auparavant y compris même en concert. Je me suis rendu il y a deux mois à un rassemblement pour le Tibet et n'y ai vu que des tocards singeant le bouddhisme et déguisés en tibétains comme ils se seraient déguisés pour un carnaval. Comme si on avait besoin de se travestir pour soutenir un peuple, d'oublier qui l'on est pour défendre le droit des autres à demeurer eux-mêmes. Finalement on retrouvait là les mêmes guignols qui manifestent contre Bush, contre la guerre en Irak, puis la semaine d'après ou d'avant contre les Serbes ou contre le FN. Ni constance, ni conséquence.
Ainsi, si je reste un ami du Tibet, c'est aujourd'hui purement sur un plan personnel.

ONG : "Le métissage c'est une connerie si c'est un programme politique (...). Le métissage c'est une affaire sentimentale." Que pensez-vous de cette phrase ?

PV : Que décidément Tai Luc a toujours le bon mot ! Mais que l'on ne peut avoir exactement le même jugement quand on est un chanteur et quand on est un responsable politique.
Le métissage dans la sphère totalement privée, c'est-à-dire comme rencontre entre deux personnes, est une chose. On ne va pas dire n'importe quoi : nous sommes un peuple de marins, de colons, d'aventuriers, et le métissage a toujours existé. Mais cela restait une infime marge, plus clairement un comportement marginal !
Aujourd'hui ce à quoi nous sommes confrontés c'est à un phénomène de masse, et comme le relève justement Tai Luc c'est un programme, une idéologie, un modèle de société. Finalement, on souhaiterait presque que le comportement marginal ce soit les unions au sein d'un même peuple. On assiste ici, comme en tant de domaines, à une véritable inversion des normes. Le métissage généralisé c'est la fin de la diversité du monde (ce en quoi les apôtres du métissage sont en fait les pires racistes, voulant gommer toute différence !), c'est le monde gris, la logique globalisante poussée à son apogée. Tout à l'inverse, en tant qu'identitaires nous sommes défenseurs de la diversité et de l'identité, des saveurs et des couleurs. Etre l'ami des peuples aujourd'hui, c'est clairement s'opposer au métissage généralisé.
Il ne m'appartient pas de juger l'union de deux personnes mais simplement de porter un regard lucide sur notre société. Chacun fait avec sa conscience et ses sentiments, mais celui qui aujourd'hui décide de se lancer dans une union inter-ethnique (le fameux "couple mixte" adoré des médias) doit bien avoir à l'esprit qu'il participe - qu'il le veuille ou non - à un phénomène global.
Je précise pour terminer, que je ne pense pas que le métissage soit une chance et cela en tout premier lieu pour les métis. L'idée de double culture me semble être une légende, ou tout au moins une exception, et le métis à un moment ou un autre fait toujours un choix entre les deux héritages. Par exemple je ne trouve pas que Yannick Noah revendique fortement son européanité... A l'inverse, de jeunes métis (asiatiques souvent d'ailleurs) ont plusieurs fois fait le pas vers l'engagement militant "à droite"'.

ONG : Que penses-vous du slogan : 0% Racisme 100% Identité ?

PV : Ce slogan me semble très juste, et justifié pour marquer notre différence avec les comportements débiles et débilitants.
Néanmoins, il ne doit surtout pas devenir un cache-sexe pour masquer une acceptation uniquement culturaliste de l'identité voulant omettre (par confort souvent) le fait ethnique qui est aussi constitutif de l'identité.

ONG : Comme beaucoup d'entre nous, vous êtes fan de la Souris Déglinguée, pourriez-vous nous parler de votre gout pour ce groupe ?

PV : J'ai découvert tardivement La Souris avec une première écoute de l'album "Tambour et Soleil" (qui reste mon favori) et ce fut un coup de cœur immédiat. J'ai ensuite rapidement découvert tout l'univers du groupe et j'ai rarement raté l'occasion d'assister à un concert, jusqu'à il y a encore quelques semaines à Marseille.
LSD parle à tous ceux qui ont vécu l'esprit de bande, les nuits sans fin dans les rues des villes endormies. En fait, LSD c'est ça: le groupe universel de ceux qui ont grandi sur le bitume. Universel, car il transcende beaucoup de clivages ce qui provoque souvent des rencontres très "rock'n'roll" dans les concerts ou à leur sortie. Quand on rajoute à cela la dimension eurasienne, il est aisé de comprendre pourquoi je porte à ce point le groupe dans mon cœur.
Il y a trois ans j'ai eu l'occasion de passer la soirée en studio avec Tai Luc lors d'une émission pour une radio locale et ce fut vraiment une rencontre à la hauteur de mes attentes.

ONG : Quels sont vos projets à venir ?

PV : Je continue tout d'abord à travailler à l'enracinement local des identitaires, notamment en préparant les élections régionales. Il y a un projet de nouvel album sur lequel nous commençons à travailler avec Fraction, et notamment une chanson consacrée à la boxe thaï. Et enfin, continuer à développer mon activité commerciale pour assurer mon indépendance financière et ainsi ma liberté politique.



Voilà de quoi mettre les points sur les "I" au sujet de Phillipe Vardon Wink
avatar
jipicard

Messages : 594
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 28
Localisation : 80

Voir le profil de l'utilisateur http://reveil-picard.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par B14 le Lun 15 Mar - 19:54

je le savais il est metissophile en plus.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par jipicard le Lun 15 Mar - 19:57

Razz
Honnêtement si on me pose ces questions là, j'aurai les même réponses que lui (il ne faut pas se leurrer, le métissage a toujours existé mais dans des quantité minimes, quasi-invisible et assimilé)
avatar
jipicard

Messages : 594
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 28
Localisation : 80

Voir le profil de l'utilisateur http://reveil-picard.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par B14 le Lun 15 Mar - 20:00

et sur des periodes 10 fois plus longue, et surtout tu oublie, entre européens uniquement ... Rolling Eyes
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par jipicard le Lun 15 Mar - 20:11

heu comme le dit PV, les blancs ont toujours été des marins, des colons et des aventuriers et le métissages ne se faisait pas qu'entre blancs...Allons soit pas borné au point de nier l'évidence. Le fait est que, comme il le dit, c'était choisi, et non imposé comme modèle, est en très petite quantité.
avatar
jipicard

Messages : 594
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 28
Localisation : 80

Voir le profil de l'utilisateur http://reveil-picard.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par B14 le Lun 15 Mar - 21:34

tu me parle de ces 5 derniers siècles, vil margoulin.
Et tu pretend avec ça remettre en cause des centaines de millenaires d'evolution separée ? S'il y avait toujours eu "metissage" comme tu dis, il n'y aurait pas de différences ethniques, reflechis un peu à tes zoubiteries.
Et puis avant les années 70, le metissage se faisait hors d'europe, sans deperdition genetique, par les marins et cie comme tu dis. Là il se fait sur nore sol, donc deperdition genetique.
Evidemment, il y a les zones tampons, comme la mediterranée (semitonegroide/aryens), ou l'asie centrale (asiate/aryen) mais ça n'as jamais été bien loin, et ils se combattaient plus que de se metisser.
Donc même en etant en presence, ça restait extremement marginal.
Paltoquin.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par Ragna le Lun 15 Mar - 21:52

B14 a écrit:et sur des periodes 10 fois plus longue, et surtout tu oublie, entre européens uniquement ... Rolling Eyes
Non, faut quand même pas tomber dans l'extrème, il n'y a pas eu que des européens. Dans la Rome antique se baladait déjà des berbères (les empereurs Septime Sévère, Caracalla, ...), des noirs (en esclave la plupart du temps), des juifs (peu d'intégration déjà à l'époque) ...
Etc ...
Mais ça restait marginal.
Les romains ont cru en l'intégration mais ça n'a pas marcher, nous devions nous en souvenir.
avatar
Ragna

Messages : 151
Date d'inscription : 05/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par Baptiste le Mar 16 Mar - 0:03

et sur des periodes 10 fois plus longue, et surtout tu oublie, entre européens uniquement ...
Si c'est entre européens, ce n'est plus du métissage.

Dans la Rome antique se baladait déjà des berbères (les empereurs Septime Sévère, Caracalla, ...)
Que savons-nous de leur appartenance raciale ? Il m'a semblé lire une fois, que les Berbères avant l'invasion arabe étaient typés européens.
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par B14 le Mar 16 Mar - 0:43

Les berberes sont encore aujourd'hui en 2010 plus aryens que les européens mais c'est pas grave ragna... Rolling Eyes

et j'ai bien precisé concernant les zones tampons, et l'empire romain c'est a moitié l'afrique, et rien qu'une petite partie de l'europe ...
justement on devrait se souvenir de leur declin comme leçon car on vit un remake 10 fois plus rapide ....

Si c'est entre européens, ce n'est plus du métissage.
1. Il y a différences genetiques, quel terme te parait approprié ?
2. c'est jipicard qui a dit ça.

et puis ce qui a bien pu se passer ces 3000 dernières années ne peuvent remettre en question des centaines de millenaires d'evolution separée.
dire que ça "toujours" existé est un peu fort, puisque sinon il n'y aurait pas de différences ethniques, nous aurions tous la même couleur de peau, etc.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par Baptiste le Mar 16 Mar - 1:07

1. Il y a différences genetiques, quel terme te parait approprié ?
Aucune différence génétique dés lors que nous sommes tous issus de la race indo-européenne. A la limite, il n'y a qu'avec les basques qu'il y a une possibilité de métissage et encore, rien n'a jamais été démontré quant à leur possible différence raciale.

Le terme qui me parait plus approprié est mélange ethnique ou mélange culturel.
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par Itt le Mar 16 Mar - 1:11

Faudrait que tu fasse un livre comme avec les canasson pur sang B'
avatar
Itt

Messages : 677
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Mur des lamentations

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par jipicard le Mar 16 Mar - 23:44

tu me parle de ces 5 derniers siècles, vil margoulin.
Il y a toujours eu des explorateurs, des invasions, des commerces,...Et ça a entrainé des métis, mais comme je le dis, c'etait très très très très très très très très (jinsiste sur le très sinon tu vas me redire que non, vil caquetoére!) rare et la population métisse était invisible car quai-inéxistante...On peut pas dire le contraire

.
Et tu pretend avec ça remettre en cause des centaines de millenaires d'evolution separée ? S'il y avait toujours eu "metissage" comme tu dis, il n'y aurait pas de différences ethniques, reflechis un peu à tes zoubiteries.
Je ne prétend rien de ce genre Wink
Alors pour toi, l'homme blancs n'aurait rencontré les jaunes, les noirs et les arabes qu'au temps des colonies? Réfléchis à tes zoubiteries toi même heu d'abord!


Et puis avant les années 70, le metissage se faisait hors d'europe, sans deperdition genetique, par les marins et cie comme tu dis. Là il se fait sur nore sol, donc deperdition genetique.
Evidemment, il y a les zones tampons, comme la mediterranée (semitonegroide/aryens), ou l'asie centrale (asiate/aryen) mais ça n'as jamais été bien loin, et ils se combattaient plus que de se metisser. Donc même en etant en presence, ça restait extremement marginal.
On est d'accord là dessus, d'ailleurs Vardon ne dit pas le contraire, c'est même ce qu'il dit..


Paltoquin
Questçaveutdire?
avatar
jipicard

Messages : 594
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 28
Localisation : 80

Voir le profil de l'utilisateur http://reveil-picard.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par B14 le Mar 16 Mar - 23:59

Bien sur que non, vil paltruchon
avant l'an 3000 (avant cesar), ça releve de la science fiction.

les noirs, arabes, et jaunes ne sont apparu que tardivement, il n'y avait aucun arabe ni noir en afrique du nord encore en -1000.

Et oui il y a différence genetique, suffit de regarder une carte des genomes, ça n'as rien a voir ....
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par NB-Helvetia le Mer 17 Mar - 0:19

il n'y avait aucun arabe ni noir en afrique du nord encore en -1000
Et les Nubiens ? scratch
avatar
NB-Helvetia

Messages : 619
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 25
Localisation : Une ville du Jura bernois en Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par Ragna le Mer 17 Mar - 0:25

Ou même les juifs.

B14 a écrit:Les berberes sont encore aujourd'hui en 2010 plus aryens que les européens mais c'est pas grave ragna... Rolling Eyes
Wikipedia a écrit:La question de l’origine des Berbères s’est posée tout au long de l’histoire de l’Afrique du Nord.

Selon les récits de l'Antiquité, notamment Hérodote (Ve siècle av. J.-C.), relatant les informations collectées pendant ses voyages en Afrique du Nord, les Lybiens (terme générique pour NA) se disaient descendre des Troyens, par ailleurs le terme de « Maxies » était utilisé par les Africains pour se dénommer.

Au Moyen Âge, les thèses s'appuyaient sur des récits bibliques, ainsi que sur des références historiques comme Ibn Khaldoun qui donnait à ce peuple une origine sémitique.

Aux XIXe et XXe siècles, plusieurs auteurs lui attribuèrent une origine européenne et nordique.

Actuellement, plusieurs études – génétiques, anthropologiques et linguistiques – sont menées : des datations au carbone 14 sur d'anciens fossiles, des tests génétiques sur les populations modernes, mais aussi sur des ossements, et enfin des études comparatives entre la langue berbère avec les autres langues sont les moyens utilisés. Ces études génétiques ainsi que les écrits d'historiens tels que Gabriel Camps et Charles-André Julien tendent à prouver que les Nord-Africains actuels (arabophones ou berbérophones) descendent des Berbères.
Je pense qu'on part dans un débat sans fin.
A l'origine, peut-être était-il aryen. Aujourd'hui, pour les avoir vu d'un bout à l'autre de leurs terres, j'en doute.
avatar
Ragna

Messages : 151
Date d'inscription : 05/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par NB-Helvetia le Mer 17 Mar - 0:28

Il reste encore des berbères aux yeux bleus et cheveux clairs.
avatar
NB-Helvetia

Messages : 619
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 25
Localisation : Une ville du Jura bernois en Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par jipicard le Mer 17 Mar - 1:06

les noirs, arabes, et jaunes ne sont apparu que tardivement, il n'y avait aucun arabe ni noir en afrique du nord encore en -1000.
Il n'y avait que des blancs, des trolls, des gnomes et des fées?

Et oui il y a différence genetique, suffit de regarder une carte des genomes, ça n'as rien a voir ....
Je regarderai, pour le moment je ne suis pas assez documenté à ce sujet mais je reste perplexe (en tout cas, les juifs existaient déjà ^^)

Mais plus sérieusement, le métissage n'a pas vraiment de date de départ prédéfini, c'est juste qu'il a toujours été plus ou moins présent, mais comme le dit l'ami Vardon, il était "naturel" (et donc minime)et non publicité, encouragé voire forcé comme aujourd'hui et il n'était donc pas dangeureux pour l'homme blanc (tout particulièrement, car les autres races sont bizarrement plus facilement sauvegardées....)
avatar
jipicard

Messages : 594
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 28
Localisation : 80

Voir le profil de l'utilisateur http://reveil-picard.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par Baptiste le Mer 17 Mar - 1:10

Il est marrant Philippe.
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par B14 le Mer 17 Mar - 2:08

oui bon, visiblement ragna en a pas vu des berberes Rolling Eyes
a côté d'eux c'est toi l'africain mais bon vu qu'ils sont blonds yeux bleus mais bon ....

quand aux juifs, je suis peut être con, mais ils ne viennent pas d'afrique et en -1000 il y en avait pas un seul là bas.

les autres ethnies existaient deja evidemment, mais dans leurs zones d'origine ....
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par jipicard le Mer 17 Mar - 2:12

Il est marrant Philippe
pourquoi tu dis ça? (je sens la connerie Suspect )

Les juifs, ils viennent d'Egypte!...Non? (en,fin si tu suis l'histoire de Moïse et tout.)
avatar
jipicard

Messages : 594
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 28
Localisation : 80

Voir le profil de l'utilisateur http://reveil-picard.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par B14 le Mer 17 Mar - 2:16

jipicard qui a visiblement jamais ouvert un bouquin ...
je peux pas tout refaire a 0, là faut des prerecquis je suis desolé
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par NB-Helvetia le Mer 17 Mar - 2:19

Ils viennent pas de l'Asie ?
avatar
NB-Helvetia

Messages : 619
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 25
Localisation : Une ville du Jura bernois en Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par B14 le Mer 17 Mar - 2:22

oui
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par jipicard le Mer 17 Mar - 2:31

jipicard qui a visiblement jamais ouvert un bouquin ...
je peux pas tout refaire a 0, là faut des prerecquis je suis desolé
eh l'autre y'm'traite d'inculte.
Les juifs, étaient le peuple esclave des egyptiens,ils se sont "évadés (Moïse qui ouvre la mer, la traversée du désert,... C'est où alors?) puis dieu lui a dit "voyage à travers le monde jusqu'à ce que je t'indique où sera ta terre promise..Et ils la cherche toujours.
La première raison qui leur a offert le droit de se prétendre victime de l'histoire.
Ton prérequis c'est mein kampf? Laughing
avatar
jipicard

Messages : 594
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 28
Localisation : 80

Voir le profil de l'utilisateur http://reveil-picard.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par NB-Helvetia le Mer 17 Mar - 2:32

Mais avant d'arriver en Egypte ils vivaient où ?
avatar
NB-Helvetia

Messages : 619
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 25
Localisation : Une ville du Jura bernois en Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec Philippe Vardon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum