Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Troska le Dim 21 Mar - 17:08

itt a écrit:Et être individualiste et communiste libertaire c'est contradictoire Wink
Nan. Dans tout communiste il y a un anarchiste et vice-versa. Y a pas mal d'auteurs Libertaires qui ont écris la dessus, le communisme Libertaire n'est pas opposé à l'individualisme anarchiste, le but est de trouver un moyen de faire converger le maximum.

Quand à l'individualisme anarchiste, dire que c'est kiff kiff, je trouve que c'est gros.
Etre individualiste, cracher sur les autres, etre égoiste et se faire du fric et en profiter comme un chien, je trouve que c'est gros.
Etre individualiste et anarchiste, est dans une optique bien différente. je vais reprendre la définition sur anarchopédia.

Le mot "Individualisme" ne doit pas être mal interprété. L'individualisme, dont il est question, n'a rien à voir avec l'individualisme bourgeois (libéral ou aristocratique). L'individualisme, c'est tout simplement la défense de l'individu. Il peut exister autant d'individualismes que d'individus. L'individualiste n'est pas un ermite. C'est un homme sociable qui peut passer des contrats associatifs avec la société tant que ceux-ci ne conduisent ni au malheur ni à l'esclavage. Les anarchistes individualistes estiment que les affaires humaines doivent être gérées par des individus ou des organisations basées sur le volontariat. Égoïste, au sens philosophique, l'individualisme défend simplement son Moi, sa libre pensée. Parfois, sa raison lui commande de sacrifier certaines parcelles de sa liberté pour des enjeux qui correspondent à sa philosophie. Il détermine lui-même les limites des "contrats" qu'il engage avec d'autres personnes. Ces contrats sont résiliables. L'individualiste ne nie pas les règles, il exige seulement de participer à leur élaboration. Le bon fonctionnement de l'anarchiste individualiste suppose l'engagement d'hommes et de femmes conscients qui sauront construire un monde fait de joies et de libertés.

Bien maintenant, ressemblance avec l'individualisme bourgeois ?
Hum ?
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Itt le Dim 21 Mar - 17:09

Nan. Dans tout communiste il y a un anarchiste et vice-versa. Y a pas mal d'auteurs Libertaires qui ont écris la dessus, le communisme Libertaire n'est pas opposé à l'individualisme anarchiste, le but est de trouver un moyen de faire converger le maximum.

Quand à l'individualisme anarchiste, dire que c'est kiff kiff, je trouve que c'est gros.
Etre individualiste, cracher sur les autres, etre égoiste et se faire du fric et en profiter comme un chien, je trouve que c'est gros.
Etre individualiste et anarchiste, est dans une optique bien différente. je vais reprendre la définition sur anarchopédia.

Et merde, désolé de t'avoir fait écrire pour rien, je voulait dire que c'était pas contradictoire !
avatar
Itt

Messages : 677
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Mur des lamentations

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par B14 le Dim 21 Mar - 17:14

vous êtes infoutus de raisonner dans le concret, rien que du baratin ...
et pourquoi la revolution serait forcement anar ? et pas coco, natio, islamiste, ecofasciste ou je sais pasquoi ?
la revolution est populaire, c'est seuelment apres qu'elle est recuperée ...
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Troska le Dim 21 Mar - 17:14

Oh non tu m'as pas fait écrire pour rien, je préfère le dire clairement à B', pour bien enfoncer le clou :p

vous êtes infoutus de raisonner dans le concret
Imaginons que tu veuilles que je crie " Heil Hitler " 3 fois par jour et que je ne veux pas et que tu m'y forces.
J'ai dès lors le droit de t'administrer un coup de pied au cul avec fureur au nom de ma Liberté et de mon individualité !
Dès lors, c'est toi qui m'impose quelque chose et pas moi ! Haha !

Voilà, tu l'as ton concret.
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par B14 le Dim 21 Mar - 17:17

je t'ai repondu clairement que c'est de la pure branltte intelectuelle ....
si tout le monde est libre de faire ce qu'il veut, qu'est ce qui v empecher la resurgence du capitalisme ?
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Troska le Dim 21 Mar - 17:19

si tout le monde est libre de faire ce qu'il veut
Les anarchistes individualistes estiment que les affaires humaines doivent être gérées par des individus ou des organisations basées sur le volontariat. Égoïste, au sens philosophique, l'individualisme défend simplement son Moi, sa libre pensée. Parfois, sa raison lui commande de sacrifier certaines parcelles de sa liberté pour des enjeux qui correspondent à sa philosophie. Il détermine lui-même les limites des "contrats" qu'il engage avec d'autres personnes. Ces contrats sont résiliables. L'individualiste ne nie pas les règles, il exige seulement de participer à leur élaboration. Le bon fonctionnement de l'anarchiste individualiste suppose l'engagement d'hommes et de femmes conscients qui sauront construire un monde fait de joies et de libertés.

Seconde édition. Aucunement il ne s'agit de " faire ce que l'on veux ", rien que ce que j'ai dit plus haut. Un individu est libre du moment qu'il s'associe librement et qu'il fixe les règles de son pacte de mano à mano avec celui/celle/ceux qu'il veux. Vraiment pas compliqué pourtant !
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Baptiste le Dim 21 Mar - 17:20

Il peut exister autant d'individualismes que d'individus.
Tout est dit dans cette remarque. La définition que donnes l'auteur n'est exclusive qu'à lui-même et à ceux qui adhère à son propos. Rien n'empêche d'autre personnes d'adhérer à d'autres individualisme dont l'individualisme bourgeois, celui-là même qui offre le plus de rêve à une société où l'argent, le bien matériel, la possession et le "Moi" riche et performant sont rois.

La plus grosse contradiction de l'individualisme libertaire est bien la suivante : accepter toutes les individualismes pour autant d'individus au nom de la sacrosainte liberté, mais en y posant des "sauf" à tous les niveaux. Et c'est bien par cette contradiction que se rejoigne l'individualisme libertaire et l'individualisme bourgeois dominant. L'individualisme est bien dés lors qu'il assure les intérêts personnelles ou d'un groupe d'individu : les prolétaires pour les anarchistes ; le patronat et la finance pour le bourgeois.

_________________
" Jésus a peut-être dit de tendre l'autre joue, mais pas ses fesses ! "

" Les jugements moraux et les condamnations morales constituent la vengeance favorite des esprits bornés à l’encontre de ceux qui le sont moins ; ils y trouvent une sorte de dédommagement pour avoir été mal partagés par la nature ; enfin, c’est pour eux une occasion d’acquérir de l’esprit et de s’affiner : la méchanceté rend intelligent. " Friedrich Nietzsche
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Itt le Dim 21 Mar - 17:25

et pourquoi la revolution serait forcement anar ? et pas coco, natio, islamiste, ecofasciste ou je sais pasquoi ?
la revolution est populaire, c'est seuelment apres qu'elle est recuperée ...

Je parle de la révolution anar, pas de la prochaine révolution Wink

Et celle là ne serait pas récupéré car on élirait personne pour remplacer nos ancien dirigeants.


si tout le monde est libre de faire ce qu'il veut, qu'est ce qui v empecher la resurgence du capitalisme ?

L'absence de propriété privé, l'habitude de tous de ne pas être dirigé et d'être libre, la fin de la reconnaissance sociale par le richesse, l'appartenance à tous de l'outil de travail, la volonté de tous de ne plus jamais être dominé par une élite financière ...
avatar
Itt

Messages : 677
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Mur des lamentations

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Itt le Dim 21 Mar - 17:25

Faut bien dissocier la liberté individuelle et la liberté économique.
avatar
Itt

Messages : 677
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Mur des lamentations

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par B14 le Dim 21 Mar - 17:33

la revolution anar ? a part la revolte du "je veux pas ranger ma chambre" ça va, on ne risque rien Laughing

tros' : t'est juste bisounours de croire que tout le mondeva respecter le contrat
et puis un contrat c'est aussi une forme de soumission, pire car on t'emprisonne mentalement dans ta volonté, la liberté ça n'existe que dans ta tuyauterie mentale ....
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Troska le Dim 21 Mar - 17:34

C'est d'ailleurs notre différence entre les libéraux.
Ils pensent que l'interet privé de quelques individus , fait l'interet général de TOUS les individus.
Moi je fais la grosse différence de toute manière, ce n'est pas mon optique. Y a un fossé entre ta vie privée et ta vie public ( Ta vie privée, ne regardant que toi de toute manière )

Baptiste a écrit:au nom de la sacrosainte liberté
On a compris que t'étais pas pour la Liberté.
Un peuple asservi, au pied d'un Empereur, c'est tellement mieux, j'oubliais !

L'individualisme est bien dés lors qu'il assure les intérêts personnelles ou d'un groupe d'individu
Nan, tu confonds là l'individualisme bourgeois et Libertaire, c'est bien ça qui m'emmerde !
L'individualisme, c'est simplement reconnaitre que " Moi " j'ai le droit d'etre comme je suis ! Ce que je fait, comment je m'habille, ne regarde que moi ! C'est ça l'individualisme, la défende de ce qu'on est ! L'individualisme libertaire va dès lors vers une vision collective de la Liberté : Puisque j'accompli le Moi, mes désirs, je vais donc aller m'associer librement avec d'autres personnes, de cette association, sortira l'altruisme, qui satisfera chacun des individus présent ..
Je sais pas comment le résumer aussi simplement. Je préfère basé mes idées et mon combat sur la défense de l'individu que sur une dictature économique qui le broierait comme un vulgaire pantin.
" Deviens ce que tu es ".
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Troska le Dim 21 Mar - 17:38

B14 a écrit:et puis un contrat c'est aussi une forme de soumission
Nan, car tu ne fais pas la différence entre le contrat et le pacte .. entre le contrat écrit issu du " jus " romain et le pacte, engagement verbal.
Un contrat ne peut s'entendre qu'avec une force public de répression et l'avénement d'un pouvoir immanent situé dans un au delà de la volonté humaine.
Le pacte, c'est la relation de confiance mutuelle entre deux indvidus. Le contrat c'est faire intervenir un autre intervenant, situé hors la volonté des hommes qui décide d'agir ensemble, un constrcut morale figé assorti d'organe de répression ..

Un pacte se situe dans la confiance. Je fais un accord avec X parce que je le connais et que j'ai confiance. Nul besoin de sanctions à appliquer en cas de non-respect puisque si je n'ai pas suffisamment confiance en l'autre, je ne m'engagerai pas.
Le contrat, l'exigence de garantie et de sanction, n'a pas de sens.
C'est tout le problème d'une société qui considère l'autre comme un ennemi potentiel et ou les relations passent par le droit, faute de faire l'effort de suffisamment connaître l'autre.
Dans la vision libertaire le contrat est impossible, le pacte oui, d'homme à homme.
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Itt le Dim 21 Mar - 17:40

" Ne nous groupons que par affinité " c'est un bon résumé je trouve.
avatar
Itt

Messages : 677
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Mur des lamentations

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Troska le Dim 21 Mar - 17:44

" Notre bonheur naitra de l'altruisme
Que nos désirs soient des réalités ! "

Wink
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Vainamoinen le Dim 21 Mar - 19:06

C'est vrai qu'un peu d'archisme ferait pas de mal. On irait chasser les politiciens crapuleux et les grands financiers pour s'emparer de leurs richesses. On irait piller les grandes surfaces qui pratiquent des marges exorbitantes, ou on ferait sauter les rafineries de Total, ... .

Je dirais même qu'une période d'anarchie est nécessaire pour préparer une nouvelle révolution nationale.
avatar
Vainamoinen

Messages : 51
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 33
Localisation : Sarthe

Voir le profil de l'utilisateur http://realite-histoire.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par B14 le Dim 21 Mar - 19:28

moi j'irai piller un magasin d'armes ....
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Itt le Dim 21 Mar - 19:33

Pour faire quoi ?
avatar
Itt

Messages : 677
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Mur des lamentations

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par B14 le Dim 21 Mar - 19:48

a ton avis Very Happy
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Itt le Dim 21 Mar - 20:05

Espèce de contre révolutionnaire Laughing
avatar
Itt

Messages : 677
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Mur des lamentations

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu de la mort : expérience sur l'obéissance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum