Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par Baptiste le Jeu 4 Mar - 20:09

VOUS AVEZ DIT « MASTURBATION INTELLECTUELLE » ?

Chronique d’Alain Henri

« Masturbation intellectuelle ». Quand l’on sait, et on le sait fort bien, de quelle race de branleurs elle vient, c’est avec une ironie aux frontières de l’éclat de rire sardonique, que l’on reçoit cette insulte : le branleur-branché s’insulterait-il lui-même directement en proclamant haut et fort « je suis un branleur », que son insulte de « masturbation intellectuelle », lancée à autrui, se retournerait moins contre lui. Car, à vilipender ce dont on est la caricature, il y a bel et bien du ridicule. Un ridicule accru.
Cette expression fait florès : chez un grand nombre de jeunes pseudo-intellectuels des beaux quartiers que vous pourrez retrouver parqués en masse dans divers camps de décrébration, Sciences Po Paris en tête, où à coups de zyblon B fukuyamiste, des directeurs sadiques comme Richard Descoing prennent un plaisir criminel à asphyxier l’Esprit National.
« Là où croît le péril, croît ce qui sauve » si l’on en croit Hölderlin : le développement des autoproclamés anti-masturbateurs intellectuels a pour réciproque la montée en puissance d’une autre jeunesse, elle décidée à faire sauter les verrous en tout genre qui emprisonnent sa patrie la France. C’est elle qui est insultée. Calomniée.

Que les diffamations des petits branleurs présentent l’honnête homme sous les traits trompeurs d’un onaniste de la pensée, ne change, malgré l’affront commis, rien au fait qu’une telle injure, sortie de la bouche des kékos les plus gradés qui soient, sonne aux oreilles de notre homme comme une vaste plaisanterie. Mais contre l’état de droit reste l’état de fait : cette insulte se lance facilement, au point que sitôt exprimée votre animalité politique, sitôt actualisée cette irrépressible et instinctive tension vers le dépassement de soi, et le branleur-branché trouve alors la raison d’une contravention pour troubles à l’ordre bienpensant. Sans savoir qu’il n’y a sans nul doute rien de plus risible que lui-même : lui, le railleur raillant cette chose, l’engagement politique, qui de toutes les choses reste la moins risible. Le branleur branché-s’insulte lui-même lorsqu’outrageant quelque noblesse d’âme, celle-ci, inexpugnable, et tel un miroir, lui renvoie le reflet de ses propres grimaces. Le branleur branché, dans sa tentative de rabaisser celui qu’il appelle le masturbateur intellectuel (comprenez le politisé), se rabaisse lui-même, plus bas que bas, car lui, petit homme dans l’absolu, apparaît, par comparaison, d’autant plus petit qu’il se frotte à un grand. Sa suffisance dans l’effort est accablante : mais après tout, brillerait-il d’un éclat si lumineusement factice s’il ne s’essayait pas, faraud, à ses pitoyables sarcasmes ? La notoire allergie du branleur-inquisiteur à quiconque sème un grain de concept et de philosophie dans son discours, Nietzsche, s’il était encore envie, la concevrait sous la figure d’une révolte tout particulière : celle des « esclaves » où à l’instar du ressentiment qui mène les faibles à culpabiliser les forts, l’incrimination des aristocrates du cœur et de l’esprit sert au branleur à se dédouaner de son propre néant existentiel, est pour lui le moyen d’éclipser l’étouffant soleil de son désastre interne.

Like a Star @ heaven Ils se reconnaîtront en lisant l’article, si, bien entendu, leur mode de vie décadent leur en accorde le temps : ces mots s’adressent frontalement à ces jeunes crétins vindicatifs, dont l’absence d’envergure tient lieu de seconde peau, presque de fierté. A cette jeunesse dont l’irresponsabilité doit être tenue pour responsable du déclin français, il faut manifester tout le mépris qu’elle mérite. A cette jeunesse bassement scolaire et dissertante, partisane du faux truisme « je suis un intello parce que j’ai eu 14 de moyenne à HEC », il faut manifester tout le mépris qu’elle mérite. A cette jeunesse dont les vicissitudes de Pete Doherty tiennent lieu de mal du siècle, il faut manifester tout le mépris qu’elle mérite. A cette jeunesse eichamnnisée, suppôt de la société marchande, à cette jeunesse tout émoustillée à l’idée de son futur poste de trader chez GP Morgan invest (« une putain de boîte »), il faut manifester tout le mépris qu’elle mérite. A cette jeunesse atavique, UMPiste comme papa, PSiste quand elle veut donner dans le subversif, Bayrouiste quand elle fait l’honneur à Sarkozy de le prendre pour l’homme de droite qu’il n’est pas, il faut manifester tout le mépris qu’elle mérite. A cette jeunesse qui n’aime rien qui ne soit jouissif, à cette jeunesse, qui, au lieu d’aimer, désire, à cette jeunesse sans jeunesse, à cette jeunesse sénile, il faut manifester tout le mépris qu’elle mérite. A cette jeunesse piteuse, ambitieuse pour la France, mais en réalité pour elle-même, à cette clique de Laurent Fabius qu’à la sortie de l’ENA, l’on verra se demander « Gauche ? Droite ? Droite ! Ah non, plus de place, donc gauche. Que dis-je : Gauche ! », il faut manifester tout le mépris qu’elle mérite.

Un crime diplomatique comme l’Affaire du Kosovo ? Il devient l’objet, dans le meilleur des cas, du souci de se faire une petite culture pour n’être pas pris au dépourvu lors d’un dîner en ville, sans qu’il ne puisse jamais ni arracher le cœur à qui croyait européenne l’Union européenne, ni même susciter de jouissance victorieuse chez une sensibilité néoconservatrice. Déchéance de la métaphysique et métaphysique de la déchéance. Avec de temps en temps une petite plongée intellectuelle dans les eaux profondes et subversives du figaro magazine. Avec, en temps d’élections, une soirée politique : « ramenez-vous à la teuf de Stifeur : soirée politique ce soir, y’aura des meufs et de la tise ». De quoi, plusieurs milliers d’années après sa première mort, sortir de sa tombe pour réassassiner l’auteur de l’Ethique à Nicomaque.
Aucune frénésie existentielle. Aucune emphase vitale.
Aucune hauteur.
Une génération entière de baltringues.
Le branleur branché croit en Dieu. Mais son Christ est un christ sans croix. Son Christ ne s’est guère sacrifié pour le monde par les flagellations de la Passion ; il est mort d’une overdose de coke. Son Christ en son temps faisait du footing tous les matins en basket Von Dutch sur le chemin de Golgotha. Il s’envoyait Marie-Madeleine tous les samedis soir, avant d’aller au Show Case avec ses potes. Son christ est descendu sur terre tel E.T, le gentillet extra-terrestre, pour que chacun pût faire voler de la patte à modeler dans la chambre de sa petite sœur. Son Christ n’est pas l’antéchrist. Pire, c’est un chri-christ, un christ avec un petit « c », d’un genre dont une prostituée de la philosophie comme Michel Onfray n’aurait rien trouvé à diffamer.
Car le branleur branché, s’il n’est évidemment pas un ange, n’a pas non plus d’aura luciférienne. Car Lucifer plus que le diable est un ange déchu. Un ange resté ange mais d’une autre façon. Un ange dont les ailes sont restées déployées ; un ange qui ne se les est pas laissé rétracter par l’étau uniformisant de l’univers ; il continue de scandaliser le monde. A l’inverse du branleur branché, il n’est pas cette lame émoussée au point de ne plus rien trancher.
Anti-héroïsme du bien contre héroïsme du mal : avouez que l’alternative est effrayante.

Symptôme de nos sociétés libérales, la gossipgirlisation de la société civile est cette lèpre dont on ne se guérit qu’en affrontant l’épreuve de mettre un terme au plaisir qu’elle procure. L’interdit symbolique du Père étant de plus en plus mis à l’écart par un capitalisme du désir et de la séduction, le jeune branleur contemporain vit sous l’horizon narcissique d’un intra-oedipisme réfractaire à toute transcendance. Dans la quête nostalgique et passive de la fusion avec un monde conçu comme le prolongement de sa mère, le branleur-branché se voit comme soumis à l’incessante et surmoïque injonction à jouir encore plus que l’autre. Psycho-pathologie de masse qui explique que l’auteur du présent article ne puisse être vu autrement que comme le dépositaire hâbleur d’un « je », au lieu que comme le partisan impersonnel et politique d’un « Nous » qu’il est effectivement. Michaëlyounisation néo-matriarcale du monde qui, avec André Glucksmann (toujours les mêmes !), revendique comme destin, l’ « antidestin » (sic) libéral d’une privatisation intégrale du Bien, et d’une simple (et utopique !) coexistence des libertés au sein d’une société du Droit abstrait. Un consternant apolitisme d’une humanité sans désormais en elle plus rien de grave, qui s’invente une légitimité dans la résistance à toute tentation totalitaire ou extrême-droitière : « Moi, contrairement à toi, je ne confonds pas patriotisme avec nationalisme »…soit un bon-sens inculte et de pacotille comme paravent du renoncement face aux fausses fatalités de l’Histoire.
Si masturbateur il y a, quel est-il : le jeune et impétueux souverainiste du RIF, ou le branleur narcissique ? Julien Rochedy, président d’Emediat-l’agora-des-droites, qui à seulement 21 ans publie déjà son premier essai philosophique (« Le Marteau ») ou le connard du MBA de l’ESSEC, abruti par l’oisiveté de sa business school ? L’actif auteur de cet article ou le passif railleur du même écrit ?

Certes : il y aura toujours des Bernard-Henri Lévy pour qui la politique servira de décor à un théâtre personnel ma foi bien décrépi par le principe de réalité. Il y a aura toujours des chatons pour tenter de rugir. Reste que : le branleur branché, ça n’est pas cette ouverture sur l’indéterminé qu’est censée être toute liberté ; le branleur branché, c’est une trajectoire arrêtée, c’est un petit homme pris de vertige devant le préconditionnement de son existence. D’un réalisme bien plus proche de l’anti-idéalisme que de la Raison, il concentre en lui-même tout ce qu’il y a de terne et de prévisible sur cette Terre. Il croit vivre, alors que c’est la vie qui lui dicte sa conduite, ne lui laissant aucun droit d’initiative. Par sa seule personne, il a aboli le règne des hauts faits, celui des grands récits de l’origine. Ses microscopiques braises d’absence au monde n’ont pu allumer le bûcher d’une présence, aussi infime fût-elle. Son antihéroïsme conduit à une dévaluation de l’Humanité dans son ensemble. Avec lui s’affaiblit la distinction entre l’Homme perfectible et l’animal enfermé dans l’enclos de son instinct. Le branleur est un coup de poing dans le vide, qui a manqué sa cible, qui n’a pas de réelle cible.

Avoir exclu toute hauteur du champ de ses actions est une chose, railler quiconque ne partage pas ce vice avec soi en est une autre. Le premier pas dans la grandeur est de reconnaître celle des autres.
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par Baptiste le Lun 8 Mar - 15:48

Je vous invite vraiment à lire ce texte, surtout à partir de l'étoile bleu.
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par B14 le Mar 9 Mar - 3:37

Lu.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par Baptiste le Mar 9 Mar - 15:30

Bravo.
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par Vainamoinen le Jeu 11 Mar - 3:22

Baptiste a écrit:
Si masturbateur il y a, quel est-il : le jeune et impétueux souverainiste du RIF, ou le branleur narcissique ? Julien Rochedy, président d’Emediat-l’agora-des-droites, qui à seulement 21 ans publie déjà son premier essai philosophique (« Le Marteau ») ou le connard du MBA de l’ESSEC, abruti par l’oisiveté de sa business school ? L’actif auteur de cet article ou le passif railleur du même écrit ?

Tien, je l'ai accepté comme ami sur facebook, lui ! Je ne savais pas qu'il était connu. Je ne sais pas comment il a entendu parlé de moi.
avatar
Vainamoinen

Messages : 51
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 33
Localisation : Sarthe

Voir le profil de l'utilisateur http://realite-histoire.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par B14 le Jeu 11 Mar - 3:46

et que nous apporte ce texte a part de la masturbation intelectuelle sur le sujet de la msturation intelectuelle ?
masturbons nous intelectuellement dessus ....
Laughing
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par Baptiste le Jeu 11 Mar - 12:57

Ce qui compte en masturbation, c'est la qualité de la semence qui en ressort...

Allez, un peu d'effort B14, tu y arriveras un jour. Wink

Tien, je l'ai accepté comme ami sur facebook, lui ! Je ne savais pas qu'il était connu. Je ne sais pas comment il a entendu parlé de moi.

Il n'est pas encore très connu, il a 22 ans mais il va sortir son premier livre justement, le Marteau, qui sera une critique du monde moderne. Il est aussi impliqué dans certains mouvements.
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par B14 le Jeu 11 Mar - 15:50

Par définition, dans l'acte masturbatoire, la semence est inutilisé.
C'est bien le cas de ce texte, on en ressort pas grand chose d'utile.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par Baptiste le Jeu 11 Mar - 16:27

Chacun en tira ce qu'il veut : moi j'en tire une haine toujours plus poussée de la jeunesse actuelle, des intellectuels bien-végétants et plus globalement de la société française.
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par B14 le Jeu 11 Mar - 17:40

La jeunesse a bon dos aussi, ce sont surtout les jeunes qui la haissent Laughing
Mais elle n'est le resultat que des generations precedantes.
Et puis si tu enleve les non-européen, les bourgeois, les goches, les homos, les putes à negres, les drogués, etc
elle se porte très bien.
C'est donc plutot que notre jeunesse est baignée de force dans un environnement hautement toxique et qu'elle gobe tout betement : metissages, drogues, gochisme, homosexualité, ....
Des avant la naissance, et même avant la conception (par pollution chimique du materiel procreateur), elle est deja enfermé dans un moule difficilement reversible.
Les plus agés la voient mais de l'exterieur, on leur dit de ne surtout pas s'en occuper et de rester devant la tele, c'est encore les jeunes eux mêmes qui en prenant conscience rejettent cette jeunesse degenerée.
Je ne m'en fais pas trop pour ça, le materiel etant malleable, il n'y aura même pas besoin de passer par la rééducation.

La haine n'est rament bonne conseillère (je dis ça, j'ecoute Hate society en même temps que je l'ecris), du moins pas seule, elle peut aveugler les causes et se focaliser sur les symptomes, conduire a des actes contreproductif.
A ne pas confondre avec"l'intolerance" (racisme, homophobie...) qui est l'expression naturelle la plus normale d'indivdus sains face a des aberrations.

L'intelectualite n'est jamais bonne, le bon sens est bien plus inteligent sans avoir a se creuser la tête.
"quand j'entend le mot culture, je sors mon revolver".

et plus globalement de la société française.
Attetion, tu deviens presque non-jacobin .
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par Baptiste le Jeu 11 Mar - 17:56

Un Maurrassien n'est pas jacobin. Là où tu peux me reconnaitre jacobin tiens surement plus de mon culte des deux Empires et un certain gout pour le fascisme.
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par B14 le Jeu 11 Mar - 19:01

Le jacobinisme est le fait de
- preferer l'etatisme au droit des peuples,
- de s'opposer aux separatismes (droit des peuples),
-d'imposer une langue, de centraliser, -
de mettre en avant une mentalité,
-de coloniser,
-de réécrire l'histoire suivant cette vision,
-d'imposer le droit du sol et s'opposer au droit du sang,
-de pratiquer le "legitimisme" a posteriori ("c'est comme ça donc c'est bien"),
en l'occurance le français, Paris et le cannibalisme negrophile,
mais on peut voir un equivalent identique chez les anglois.

Se marie tres bien avec la
-mentalité juive,
-le ripoublicanisme,
-monarchie apatrie, royalisme degeneré, aritocratie non meritocrate, noblesse decadente.
-la FM,
-la bourgeoisie,
-le communisme,
-le fascisme (version etatique),
-la mentalité des villes, le tou urbain opposé au bon sens rural
-l'ethnomasochisme,
-la metissophilie,
-l'annihilation multiculturel,
-la lumpenproletarisation,
-l'europhobie/germanophobie.
-la forme jesuitique

Les points commun avec le maurrasisme sont :
- la defense de l'entité france (et donc sa langue, sa mentalité particulière) jusqu'à l'ethnomasochisme.
- le franquisme/fascisme negatif
- son etnomasochime metissophile, negrophile
- son incorporation dans le systeme et non au dehors.
- tout ce qui est royalisme.
- philosemitisme de fait malgré un antisemitisme purement wikipediaque (voir l'ecole des cadavres de Celine).
- son catholicisme de forme
Du semi-jacobinisme, on ne le rejette pas.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par Baptiste le Jeu 11 Mar - 22:57

son etnomasochime metissophile, negrophile
Expliques grand maitre de la pureté ?

son incorporation dans le systeme et non au dehors.
Idem

monarchie apatrie, royalisme degeneré, aritocratie non meritocrate, noblesse decadente / ce qui est royalisme
Magnifique point commun avec les tueurs de roi, les destructeurs de noblesse en France franchement bravo celui là.

philosemitisme de fait malgré un antisemitisme purement wikipediaque
C'est sur que Maurras a écrit l'essentiel de ses oeuvres grâce à wikipédia...

Bref, je n'ai pas envie de répondre plus que cela à ce monceau de connerie qui sont du recrachage de wikipédia et de quelques sites fabriqués par d'ancien raëliens.
Tu sauras seulement que le régionalisme/autonomisme breton a été théorisé et défendu des auteurs et personnalités pour la plupart issus de la noblesse (La Tour d'Auvergne, Hersart de la Villemarqué, Le Mercier d'Erm, de la Rouërie, De Mun, Le Godinec, La Bodrerie, De l'Estourbeillon, De Roincé, Cadoudal etc) qui inspireront et/ou seront très proches de la pensée maurrassienne, d'Amouretti, de Le Play etc. Sans exclure bien etendu les Le Braz, le Goffic, Mordrel, Debauvais etc etc !

Et qu'est-ce que la " Libre Pensée " de M. Le Febvre ? (…) Laissons causer le grand penseur Charles Maurras dont je m'honore grandement d'être le fervent disciple [...] J.de Roincé (fondateur Breiz atao) était royaliste comme l’était le jeune M. Marchal qui, depuis 1916, rimait la gloire des chouans et vouait les bleus aux gémonies (52). Le régionalisme qui les réunissait était donc d’inspiration maurrassienne : c’était d’ailleurs rue Hoche, à la permanence rennaise de l’Action Française, qu’ils s’étaient rencontrés (53). Mais être maurrassien permettait aussi de se dire fédéraliste.
[...] La vie Bretonne : Les Rouges. Parfaitement, Rennes l'a eue aussi sa petite manifestation pour Jaurès. (…) La voilà la jeunesse Bretonne. Laisse crier les loups rouges après les loups bleus. Notre heure viendra, à nous aussi, ce sera l'heure de la Bretagne, l'heure du sain positivisme, du catholicisme et de la tradition, et ce sera aussi l'heure de la vieille et saine France.
Chants du Porhoët de Morvan Marchal dans la Bretagne réelle - Celtia

C'est à partir des années plus encore durant l'occupation allemande que le pangermanisme et le nordisme avec toute leur mystique et le fédéralisme européen se joint et se détache quelque peu dans l'idéal du nationalisme breton.
Pour ce qui est du Gwen ha du, son origine vient de la section d'Action Française en Bretagne. D'ailleurs, au moment où les nationalistes cherchés à définir leur drapeau, beaucoup voulaient ne pas y intégrer les hermines qui rappelaient trop l'AF. Finalement, ce seront le poids de l'URB et de l'UYV qui fera que l'hermine sera gardé dans le drapeau breton. Mordrel et le Berre (entre autres) ne cesseront de critiquer le drapeau qui pour ne eux ne représentait pas la Bretagne.

Tu devrais aller faire un tour du côté de l'école de Diwan, on y enseigne que Maurras est le père intellectuel du nationalisme breton notamment, le tout en breton.
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par B14 le Ven 12 Mar - 0:24

Baptiste a écrit:
son etnomasochime metissophile, negrophile
Expliques grand maitre de la pureté ?

En mars 1936, il écrira dans l’Action française à propos du nazisme : « l’entreprise raciste est certainement une folie pure et sans issue ».
Rien qu'un exemple, ça suffit.

son incorporation dans le systeme et non au dehors.
Idem
je parle du maurassisme actuel surtout, même si deja a l'epoque, maurras n'etait pas francement un danger revolutionnaire, d'ailleur il y avait des luttes parfois sanglantes entre maurassiens et francistes . Bien sur toi qui vis au milieu d'etudiants de fac pour qui sarkozy est de droite, tu ne le ressentira pas ainsi.

monarchie apatrie, royalisme degeneré, aritocratie non meritocrate, noblesse decadente / ce qui est royalisme
Magnifique point commun avec les tueurs de roi, les destructeurs de noblesse en France franchement bravo celui là.
les rois sont pour moi sans legitimité, il n'y a pas lieu de les tuer pour ça, pas plus que de les dedouaner.
justement, le republicanisme a été quelque peu enfanté par le royalisme (apelle ça comme tu veux, en donnant aux termes des notions qui ne sont celles courantes) , le jacobinisme contenait deja les premisses antérieurement, c'est la mentalité française intraseque.
Et s'il y a eu revolution, c'est qu'il y avait colere du peuple, après celle ci a sans nul doute été detourné. A l'origine il s'agissait de revoir les privileges, voir de les renforcer, leur denonciation n'avait pas pour but de remettre en cause le systeme, mais les bourgeois(dont pas mal de tes fameux aristos aussi), FM, "philosophes eclairés" en ont decidé autrement.


philosemitisme de fait malgré un antimitisme purement wikipediaque
C'est sur que Maurras a écrit l'essentiel de ses oeuvres grâce à wikipédia...
A part cette boutade, il n'y a rien de serieux à y opposer. Les khazars font tout un flan de quelques piques a leur encontre, mais il n'y a pas de theorisation, de mise comme pilier ideologique. Lis Celine je te dis, on y decrypte maurras. Dans une epoque ou tout le monde l'etait et ou l'on avait encore des antimites integristes, Maurras etait dans la moyenne seulement.

Tu sauras seulement que le régionalisme/autonomisme breton a été théorisé et défendu des auteurs et personnalités pour la plupart issus de la noblesse (La Tour d'Auvergne, Hersart de la Villemarqué, Le Mercier d'Erm, de la Rouërie, De Mun, Le Godinec, La Bodrerie, De l'Estourbeillon, De Roincé, Cadoudal etc) qui inspireront et/ou seront très proches de la pensée maurrassienne, d'Amouretti, de Le Play etc. Sans exclure bien etendu les Le Braz, le Goffic, Mordrel, Debauvais etc etc !
Oui, et ? J'ai dit que j'etais contre la classe des "nobles" pas les individus qui en sont issus, bien au contraire, j'ai plusieurs sang-bleus parmi mes camarades. Je l'ai dit au dessus, pour moi le fait d'être issus d'une lignée "noble" m'est indifférent .
Et la plupart de ces auteurs sont plutot separatiste. Le regionalisme/autonomisme est jacobin. Mais bien entendu, des types comme toi n'imaginent pas qu'on puisse vouloir purement et simplement l'independance. L'autonomie etait seulement theorisé comme un palier progressif et point de consensus avec les français, mais arrivé au 21e siècle, on sait que c'est une erreur et que a l'inverse si on veut celà il faut reclamer ça. Sinon, mossier gros malin qui s'imagine dire à un separatiste breton ce qu'il doit penser : "na gwenn na ruz" !, ordre des nationalistes bretons, je te laisse traduire, mais il est très clair que du point de vue breton, republicanisme/royalisme, puis plus tard communisme/fascisme et gauche/droite sont juste des facette différentes d'un même systeme d'ideologie jacobine. On ne peut au contraire du nationalisme français, rattacher le nationalisme breton a droite ou a gauche. Le nationalisme est au dessus de ces clivages voir rejette ces notions non-bretonnes. Ton petit c/c le prouve, Renne la gueuse francisé est pleine de droitard et gochistes forcenés (comme ton barras)


C'est à partir des années plus encore durant l'occupation allemande que le pangermanisme et le nordisme avec toute leur mystique et le fédéralisme européen se joint et se détache quelque peu dans l'idéal du nationalisme breton.
On a vu clairement les traitres a la bretagne collaborer avec la france, et les tenants d'une Europe d'un ordre nouveau nordique reconciliant ainsi germanisme et celtisme sur le droit des nations libres.

Pour ce qui est du Gwen ha du, son origine vient de la section d'Action Française en Bretagne. D'ailleurs, au moment où les nationalistes cherchés à définir leur drapeau, beaucoup voulaient ne pas y intégrer les hermines qui rappelaient trop l'AF. Finalement, ce seront le poids de l'URB et de l'UYV qui fera que l'hermine sera gardé dans le drapeau breton. Mordrel et le Berre (entre autres) ne cesseront de critiquer le drapeau qui pour ne eux ne représentait pas la Bretagne.
Si tu crois que je ne le savais pas .... vous français ne savez peut etre pas autant les origines de votre tricolore remarque. D'ailleur la controverse subsiste toujours entre les tenants du Kroaz du (trop chretien et passeiste mais historique, et radical) et du Gwenn ha du (qui a perdu sa saveur nationaliste mais est le plus connu), citons egalement le drapeau bagadou stourm, le perrot (modele scandinave), le dragon rouge, l'hermine plain, comme drapeaux potentiels.

Tu devrais aller faire un tour du côté de l'école de Diwan, on y enseigne que Maurras est le père intellectuel du nationalisme breton notamment, le tout en breton.
Si tu le dis, je vais pas aller verifier.
J'y ai été ... et ça reste de "l'education" franco-gochisé même si c'est en breton, les programmes sont jacobins pour compenser.
Le milieu Diwan vacille entre extreme gauche et centrisme, je les imagine quand même mal parler de Maurras.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par Baptiste le Ven 12 Mar - 0:37

En mars 1936, il écrira dans l’Action française à propos du nazisme : « l’entreprise raciste est certainement une folie pure et sans issue ».
Ça ne veut rien dire, peut être qu'il ne faisait pas confiance dans l'électro-ménager allemand. Very Happy

Non plus sérieusement, ça ne prouve rien, seulement qu'il n'approuve pas la hiérarchie des races, ni même l'eugénisme. Maurras prône de l'ordre naturel, pour lui ce n'est pas aux hommes de choisir de la hiérarchie entre les hommes, ni de leur sélection.

Pour le reste, je répondrai qu'au j'aurai du temps à consacrer à des conneries sans fond.
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par B14 le Ven 12 Mar - 1:28

A une epoque ou la question ne se posait presque pas tant ça semblait une evidence .
C'est ce genre de propos qui ont abouti a la situation que nous connaissons.

Jusement, l'eugenisme est le retour a la nature dans la mesure ou la soustraction aux lois de la selction naturelle a bien entendu abouti a une degenerescence.

Deja que le NS n'etait pas vraiment raciste, moins en tout cas qu'aux USA a la même epoque, ou que la france fin 19e, ou alors au sens que lui a donné Degrelle : il s'agit d'avoir un esprit sain dans un corps sain.
Et en ce sens, considerer le racisme comme "une folie" ... Rolling Eyes

L'ordre naturel oui, mais dans la mesure ou nous n'y sommes plus, il est normal d'user de moyens non naturels pour s'y rapprocher.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit "MASTURBATION INTELLECTUELLE"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum