Les anarchistes : c'est qui ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les anarchistes : c'est qui ?

Message par Troska le Mar 30 Mar - 23:56

Pour enfin en finir avec les idées reçues

« Y’en a pas un sur cent, et pourtant ils existent » aimait chanter Léo Ferré. Les anarchistes sont présent-e-s dans tous milieux sociaux (ouvrier-e-s, étudiant-e-s, chômeur-se-s, enseignant-e-s, etc.), et dans tous pays. En France, les principales organisations anarchistes sont la FA (Fédération Anarchiste), AL (Alternative Libertaire), la CGA (Coordination des Groupes Anarchistes) et le réseau No Pasaran. Bien d’autres existent, et nombreux sont les libertaires qui militent de façon autonome. Un point commun lie tous ces militants : le refus d’une société qu’ils jugent inacceptable. C’est ce qu’on ne précise jamais dans les médias : derrière l’image absurde de dangereux terroristes que certains veulent leur donner, les anarchistes se battent pour une société plus juste, égalitaire, libertaire, épanouissante, sans exploité-e-s, où chacun-e pourrait vivre en paix. On est très loin du chaos que, par méconnaissance, on fait parfois rimer avec « anarchie ». D’ailleurs, comment penser qu’une société anarchiste puisse être violente, quand l’un des combats anarchistes est la lutte antimilitariste? L’anarchie, c’est l’ordre, moins le pouvoir!

Une vision porteuse d’espoir

Personne aujourd’hui ne peut se satisfaire de la situation mondiale : mourir obèse quand d’autres meurent de faim ; suer des heures à l’usine sans pouvoir boucler les fins de mois, alors que le fruit de son travail va enrichir son patron; voir des gens dormir dans la rue sous des appartements vides, des suicides en série causés par le stresse au travail, des droits bafoués à cause d’une couleur de peau, etc. Tout le monde est écoeuré par ces scènes quotidiennes : qu’attendons-nous pour changer ce système? Les petits remèdes seront inutiles, parce que sans effet sur le coeur du problème : seule la construction d’une société radicalement nouvelle, non basée sur l’argent, peut améliorer les choses. Les anarchistes croient en la capacité humaine à gérer la vie différemment, avec respect, débarrassé des contraintes liées au capital (travail, salariat, performances, compétition, etc.), sans devoir subir une quelconque domination. Oui, l’anarchisme évoque la destruction : mais seulement celle d’un monde injuste, dont la seule valeur est celle du fric.

La volonté d’une société égalitaire et sociale

Nous avons tou-te-s la même valeur! Les anarchistes refusent donc toute forme de hiérarchie, se battent contre toutes discriminations (homophobie, racisme, sexisme, patriarcat, salariat, exploitation, etc), et sont pour l’abolition des frontières. Personne n’est illégal! Pour une égalité réelle, chacun doit pouvoir décider, à tout moment, de tous les aspects de sa vie et de la société dont il est un des maillons. Les anarchistes refusent donc l’idée d’État : personne ne doit décider pour tous. Un bulletin de vote, et pendant cinq ans, un élu fait ce qu’il veut sans nous consulter? Jamais! Les anarchistes sont pour une démocratie directe, égalitaire, et « horizontale » : tou-te-s égaux, tou-te-s consulté-e-s, chacun-e participant à tout moment à chaque prise de décision. Pas de mascarades électorales : refusant les hiérarchies, hors de question de choisir son maitre et de légitimer ses actes! C’est dans la rue et non dans les urnes qu’on va ébranler la société actuelle. Ni patrons, ni prêtres, ni politiciens ne doivent pouvoir imposer leurs lois! A l’outil répressif, les anarchistes opposent le dialogue et la prévention : ni police ni armée ne sont utiles dans une société qui ne serait plus gangrénée par les inégalités. Que de moyens perdus dans la répression pourraient être investis dans l’éducation et le social!

Une réflexion écologiste et anticapitaliste

L’écologie est un des enjeux fondamentaux du 21 ème siècle. Le projet de société anarchiste est sans doute le plus réaliste face aux problèmes d’environnement. Les partis même les plus engagés dans l’écologie ne proposent que des moyens dérisoires. Taxe carbone? C’est un sparadrap sur une jambe cassée... et un nouvel impôt caché! Tout cela ne sera pas efficace tant que notre mode de vie n’aura pas changé. C’est la surconsommation, cette course matérialiste, qu’il faut stopper, et se rendre compte enfin que beaucoup de nos besoins sont des inventions des gros producteurs! Essayons de produire différemment, sans se laisser dicter notre conduite par la recherche de profit. Que les outils de travail soient collectivisés, et que chacun-e participe à l’autogestion des ressources et des productions, qu’enfin l’argent et les inégalités qu’il provoque disparaissent. A la compétition opposons la solidarité, remplaçons les classes sociales par l’égalité.

En guise de conclusion : trop beau pour être vrai?

Certains affirmerons que les anarchistes ne sont que des utopistes; que cette société rêvée, égalitaire, libertaire et sociale, sans soumission, sans contrainte, est impossible à mettre en place. Fermons les yeux...et si c’était jouable? Les plus beaux projets ne méritent-ils pas qu’on se donne les moyens? Qu’est-ce qu’on risque? Et, au pire, si vraiment cette société idéale ne voit pas le jour, toutes les avancées, même petites, contre la racisme, contre le sexisme, pour une plus grande liberté de chacun, fruits de nos luttes quotidiennes, n’auront-elles pas valu qu’on s’engage? Résistons! Un autre monde est possible!

C/C du dernier tract distribué ces derniers temps, en prime du Monde Libertaire.
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 27
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anarchistes : c'est qui ?

Message par B14 le Mer 31 Mar - 1:10

Troska a écrit:Les anarchistes sont présent-e-s dans tous milieux sociaux (ouvrier-e-s, étudiant-e-s, chômeur-se-s, enseignant-e-s, etc.), et dans tous pays.
Y a pas qu'eux, encore que y a des bourgeois anar, mais un NS bourgeois j'attend de voir. .
No Pasaran.
Pasaremos, a part ça vous êtes pas contre le frontières hein ?
le refus d’une société qu’ils jugent inacceptable.
Ca c'est jamais que tout le monde qui en fait le constat, mais c'est sur le remede que les ideologies se différencient.
derrière l’image absurde de dangereux terroristes que certains veulent leur donner,
Je confirme, avec les anar, on risque rien, ça fait pas de mal aux mouches ça.
les anarchistes se battent pour une société plus juste, égalitaire, libertaire, épanouissante, sans exploité-e-s, où chacun-e pourrait vivre en paix.

D’ailleurs, comment penser qu’une société anarchiste puisse être violente, quand l’un des combats anarchistes est la lutte antimilitariste?
Sans force de l'ordre ça parait evident ...

Une vision porteuse d’espoir Laughing

des droits bafoués à cause d’une couleur de peau,
Blanche la peau.

Nous avons tou-te-s la même valeur!
Non.
Les anarchistes refusent donc toute forme de hiérarchie,
Eh ben quel bordel.
homophobie, racisme, sexisme, patriarcat
je suis pour, et même ultra.
et sont pour l’abolition des frontières.
de vos conneries sans nul doute, on ouvre toutes les vannes pour que la merde gicle sur tout le monde, et qu'un pet a un point X fasse chier tout le monde jusqu'aux antipodes, comme c'est beau ...
Personne n’est illégal!
C'est la loi qui le decide ça.
Pour une égalité réelle, chacun doit pouvoir décider, à tout moment, de tous les aspects de sa vie et de la société dont il est un des maillons.
Et en quoi c'est pas possible en société NS ? Forcement si tu veux faire que des conneries, mais la liberté des uns s'arrête ou commence celles des autres, s'il y a abus, c'est pas qu'il y a pas assez, mais au contraire trop de libertés.
Les anarchistes refusent donc l’idée d’État : personne ne doit décider pour tous. Un bulletin de vote, et pendant cinq ans, un élu fait ce qu’il veut sans nous consulter? Jamais! Les anarchistes sont pour une démocratie directe, égalitaire, et « horizontale » : tou-te-s égaux, tou-te-s consulté-e-s, chacun-e participant à tout moment à chaque prise de décision.
c'est bien joli, et mettons y a une armée ennemi, ou une catastrophe naturelle, toujours pas de hierarchie ? on se la joue façon haiti ?
ni police ni armée ne sont utiles dans une société qui ne serait plus gangrénée par les inégalités.
Donc qui va empecher norbert de violer 57 filles ?
Que de moyens perdus dans la répression pourraient être investis dans l’éducation et le social!
En même temps, on eduque bien meux à coups de matraque et par service militair, finalement ça se rejoint.

L’écologie est un des enjeux fondamentaux du 21 ème siècle. Le projet de société anarchiste est sans doute le plus réaliste face aux problèmes d’environnement. Les partis même les plus engagés dans l’écologie ne proposent que des moyens dérisoires.
En même temps il n'y a que des partis interne au systeme, ça ne veut pa dire qu'en dehors il n'y a pas d'idées. National-primitivisme ou eco-fascisme par exemple.

contre la racisme, contre le sexisme
oui, donc voilà les idiots utiles de quoi vous êtes, vous en êtes quand même semi-conscient, des toutous du genocide antiblancs.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anarchistes : c'est qui ?

Message par Itt le Mer 31 Mar - 1:49

En même temps, on eduque bien meux à coups de matraque et par service militair

L'éducation à coup de matraque, elle est pas mal celle là ... Tout ce qu'on crée avec ce genre de violences c'est des zombies soumis au système, trop terrifiés pour osez ne serait-ce que réfléchir, à la limite on peut en faire des encyclopédies sur patte, comme le fait notre système éducatif actuel, mais surement pas des individus réfléchissants par leur propres moyens. Enfin j'imagine que des moutons au service du NS et n'ayant rien lu d'autre que des bouquins qui le prône et récitant par coeur les 14 mots sont bien plus utiles pour toi que des gens qui réfléchissent !


c'est bien joli, et mettons y a une armée ennemi, ou une catastrophe naturelle, toujours pas de hierarchie ? on se la joue façon haiti ?

Être contre la hiérarchie pour moi c'est surtout être contre la soumission irréfléchie et donc l'abaissement de ceux qui sont en bas de cette hiérarchie, après ça n'empêche pas de se mettre d'accord pour qu'il y ai des gens qui gèrent l'envoi personnes qualifiés à l'échelle locale, nationale, internationale ... pour les catastrophes (petites ou grandes)


Et en quoi c'est pas possible en société NS ?

Tu veux contrôler jusqu'à la sexualité des gens, chez les NS c'est même pas une liste des interdits que vous devriez faire, mais une liste de ce qu'on peut faire que tonton n'aurait pas déjà analyser ou sans risquer de se retrouver 45min à cuire allongé entre 2 rabbins ...

de vos conneries sans nul doute, on ouvre toutes les vannes pour que la merde gicle sur tout le monde, et qu'un pet a un point X fasse chier tout le monde jusqu'aux antipodes, comme c'est beau ...

J' voit mal comment une merde a peut se propager si vite sans le capitalisme international, et la solidarité c'est un de nos principes, et contrairement à vous elle ne s' arrête pas derrière la frontière.
avatar
Itt

Messages : 677
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Mur des lamentations

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anarchistes : c'est qui ?

Message par B14 le Mer 31 Mar - 2:00

Itt a écrit:
En même temps, on eduque bien meux à coups de matraque et par service militair

L'éducation à coup de matraque, elle est pas mal celle là ... Tout ce qu'on crée avec ce genre de violences c'est des zombies soumis au système, trop terrifiés pour osez ne serait-ce que réfléchir, à la limite on peut en faire des encyclopédies sur patte, comme le fait notre système éducatif actuel, mais surement pas des individus réfléchissants par leur propres moyens. Enfin j'imagine que des moutons au service du NS et n'ayant rien lu d'autre que des bouquins qui le prône et récitant par coeur les 14 mots sont bien plus utiles pour toi que des gens qui réfléchissent !
Si la reflexion etait utile, depuis le temps, ça se saurait. Rolling Eyes

Être contre la hiérarchie pour moi c'est surtout être contre la soumission irréfléchie et donc l'abaissement de ceux qui sont en bas de cette hiérarchie, après ça n'empêche pas de se mettre d'accord pour qu'il y ai des gens qui gèrent l'envoi personnes qualifiés à l'échelle locale, nationale, internationale ... pour les catastrophes (petites ou grandes)
Mais forcement il y a des ordres, des plans, une distribution des roles pas forcement arreangantes pour tous ....


Et en quoi c'est pas possible en société NS ?

Tu veux contrôler jusqu'à la sexualité des gens, chez les NS c'est même pas une liste des interdits que vous devriez faire, mais une liste de ce qu'on peut faire que tonton n'aurait pas déjà analyser ou sans risquer de se retrouver 45min à cuire allongé entre 2 rabbins ...
Ben quoi la sexualité ? t'est pedo ? zoophile ? necrophile ? qu'as tu a te reprocher ?

de vos conneries sans nul doute, on ouvre toutes les vannes pour que la merde gicle sur tout le monde, et qu'un pet a un point X fasse chier tout le monde jusqu'aux antipodes, comme c'est beau ...

J' voit mal comment une merde a peut se propager si vite sans le capitalisme international, et la solidarité c'est un de nos principes, et contrairement à vous elle ne s' arrête pas derrière la frontière.
Mettons un virus par exemple, Rolling Eyes l'exemple le plus simple qui soit pour votre niveau.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anarchistes : c'est qui ?

Message par Itt le Mer 31 Mar - 2:21

Mais forcement il y a des ordres, des plans, une distribution des roles pas forcement arreangantes pour tous ....

C'est sur, mais ça n'aura rien à voir avec les hiérarchies qu'on connait aujourd'hui, y' aura juste des gens pour dire "toi tu fait ci, toi tu fait ça" si c'est vraiment nécessaire (et avec la fin du capitalisme ça sera beaucoup moins nécessaire), et chacun sera libre d'obéir ou non. Et puis si on retire le pouvoir, la reconnaissance sociale et la rémunération, le poste de donneurs d'ordres ne sera plus vraiment convoité.


Mettons un virus par exemple, Rolling Eyes l'exemple le plus simple qui soit pour votre niveau.

Bah les procédures on les connait pour les virus, y' a des réseaux qui existent déjà pour faire face à ces menaces ...

Et puis de toute façon y' a pas de maladies au pays des bisounours Laughing
avatar
Itt

Messages : 677
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Mur des lamentations

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anarchistes : c'est qui ?

Message par Itt le Mer 31 Mar - 2:22

Ben quoi la sexualité ? t'est pedo ? zoophile ? necrophile ? qu'as tu a te reprocher ?

Rien justement, c'est pour ça que j'ai pas envie que l'empire vienne me bassiner avec une politique nataliste, avec sa chasse aux capotes, etc ...
avatar
Itt

Messages : 677
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Mur des lamentations

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anarchistes : c'est qui ?

Message par B14 le Mer 31 Mar - 3:03

Itt a écrit:
Mais forcement il y a des ordres, des plans, une distribution des roles pas forcement arreangantes pour tous ....

C'est sur, mais ça n'aura rien à voir avec les hiérarchies qu'on connait aujourd'hui, y' aura juste des gens pour dire "toi tu fait ci, toi tu fait ça" si c'est vraiment nécessaire (et avec la fin du capitalisme ça sera beaucoup moins nécessaire), et chacun sera libre d'obéir ou non. Et puis si on retire le pouvoir, la reconnaissance sociale et la rémunération, le poste de donneurs d'ordres ne sera plus vraiment convoité.

Autant laisser une hierarchie, il y aura toujours des problemes supraclaniques a moins d'eliminer 98% de la population actuelle, dans ma vison non plus il n'y aura pas de remunerations. Et les plus aptes et volontaires seront selectionnés puis approuvés, la meritocratie. Les plus capables et meritants seront les dirigeants. De telle manière que il ne pourrait y avoi d'abus et que la seule motivation soit son peuple et sa nation.


Mettons un virus par exemple, Rolling Eyes l'exemple le plus simple qui soit pour votre niveau.

Bah les procédures on les connait pour les virus, y' a des réseaux qui existent déjà pour faire face à ces menaces ...

Et puis de toute façon y' a pas de maladies au pays des bisounours Laughing
Ben apparemment ça a pas marché pour votre SIDA, un exemple totalement au hasard bien sur ...;ou plus recemment la grippe porcine (quelle arnaque cette affaire).

c'est pour ça que j'ai pas envie que l'empire vienne me bassiner avec une politique nataliste, avec sa chasse aux capotes, etc ...
A la limite t'est un mec, donc c'est pas toi qui conçoit la vie, donc on s'en fout, tu laisse ta place aux autres et c'est tant mieux, mais on te recquisitionnera ta femme dans le lebensbaurn si elle ne conçoit pas au moins 3 ou de jeunes gens vigoureux sauront y faire.
Et pour la capote, y en aura pas, donc ce sera pas un probleme. Il y aura plus de MST non plus, car les atteints seront isolés das des structures adaptés, (ou emprisonné ou renvoyé chez eux). La fin des MST est quand même prioritaire à l'interdiction du preservatif, faut faire dans l'ordre pour pas deconner comme benoit. Et si tu as un gossepar accident, tu peux toujours le remettre a l'orphelinat, on saura quoi en faire.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anarchistes : c'est qui ?

Message par Troska le Mer 31 Mar - 21:30

Puisque B' aime bien les images stupide, allons-y.

Rolling Eyes

B14 a écrit: mais un NS bourgeois j'attend de voir.
.
Tes potes sur Stormfront, ou Pas par exemple.
Puis tu vas me dire que Doktor Zee n'est pas bourgeois tiens ? :p
Allez allez, on est tous des bourgeois à notre manière,;, le système nous le rappelle sans cesse

a part ça vous êtes pas contre le frontières hein ?
Evidemment. Liberté de circuler pour tous. Plus de papier du tout et plus de frontière.

ça fait pas de mal aux mouches ça.
Tout le monde ne pense pas comme toi, au moins ça me rassure.
Bassinez le coup du vilain Black Bloc, de rRvachol ou de la Bande à Bonnot, me fait bien marrer.
Les attentats étaient valables dans leur époque, pour faire avancer et bouger la société ( On remarquera qu'ils ont fait 8 morts et tous des bourgeois ! Et je ne parle pas de Marius Jacob et de son grand banditisme. )

Non.
Et si, un individu est un individu qui est un individu. =)

Eh ben quel bordel.
Il est nécessaire d'indiquer quel type d'autorité l'anarchisme refuse. S'il est d'usage que certains adversaires de l'anarchisme affirment que les anarchistes s'opposent à toutes sortes d'autorité, la réalité de la situation est plus complexe. Bien que des anarchistes ont, à l'occasion, déclarés leur opposition à "toute autorité", une lecture plus attentive montre rapidement que les anarchistes rejettent seulement une forme particulière d'autorité, ce que j'appelle la hiérarchie.
La différence entre prendre part à une décision et écouter des points de vue alternatifs et d'experts ( influence naturelle ) avant de se faire votre idée et entre avoir une décision prise pour vous par un groupe d'individus ( qui peuvent être élu ou pas ) parce que c'est leur rôle dans une organisation ou la société. Dans le premier cas, l'individu fait usage de son jugement et de sa liberté ( c'est-à-dire fondée sur l'autorité rationnelle ). Dans le dernier cas, ils sont soumis à des volontés d'autrui, à l'autorité hiérarchique ( c'est-à-dire fondée sur l'autorité irrationnelle).
Sans parler de la différence entre avoir de l'autorité et être une autorité. Être une autorité signifie simplement qu'une personne est généralement reconnu comme étant compétentes pour une tâche donnée, en fonction de ses compétences individuelles et de ses connaissances. En d'autres termes, il est socialement reconnue. En revanche, avoir de l'autorité est une relation sociale fondée sur le statut et la pouvoir provenant d'une position hiérarchique, et non sur la capacité individuelle. De toute évidence, cela ne signifie pas que la compétence n'est pas un élément pour l'obtention d'une position hiérarchique, il signifie simplement que la vraie ou prétendue compétence initiale est transférée vers le titre ou la position d'autorité et devient indépendant des individus, c'est-à-dire institutionnalisé.

Les relations sociales Autoritaires, en divisant la société en ( de rares ) donneurs d'ordres et ( de nombreux ) preneurs d'ordre, appauvrissant les personnes impliquées ( mentalement, émotionnellement et physiquement ) et la société dans son ensemble. Les relations humaines, dans tous les aspects de la vie, sont estampillés par l'autorité, et non par la liberté. Et du fait que la liberté ne peut être créé que par la liberté, les relations sociales autoritaires ( et l'obéissance que ça exige) ne font pas et ne peuvent pas former une personne en liberté - seule la participation ( par auto-gestion ) dans tous les domaines de la vie peuvent le faire. Dans une société fondée sur l'exploitation et la servitude, la nature humaine elle-même est dégradée et ce n'est que quand la servitude disparaît que nous devrions retrouver nos droits

Bref, les anarchistes considérent que toutes les hiérarchies sont non seulement inutiles mais nuisibles, et ils pensent qu'il existe d'autres moyens plus égalitaire pour organiser la vie sociale. En fait, nous estimons que l'autorité hiérarchique crée les conditions qui sont destinés probablement à combattre, et qu'elle a donc tendance à se perpétuer. Ainsi, les organisations hiérarchiques érodent la capacité de ceux qui sont en bas à gérer directement leurs propres affaires ainsi en ayant donc besoin d'une hiérarchie et de personnes en position pour donner des ordres et le reste pour les suivre. Plutôt que de prévenir le désordre, les gouvernements sont parmi ses principales causes et ses bureaucraties ostensiblement mises en place pour lutter contre la pauvreté l'améne à la perpétuer, parce que sans la pauvreté, les salariés de la haute administration serait sans travail. Il en va de même pour les organismes destinés à éliminer l'abus des drogues, la lutte contre la criminalité, etc etc .. En d'autres termes, le pouvoir et les privilèges découlant des hauts postes hiérarchiques constituent une forte incitation pour ceux qui les détiennent à ne pas résoudre les problèmes qu'ils sont censés résoudre.

Et en quoi c'est pas possible en société NS ?
Parce que le national-socialisme n'admet pas la démocratie directe .. ?

mais la liberté des uns s'arrête ou commence celles des autres
Sophisme. La Liberté des uns et des autres augmente la mienne à l'infini ..

et mettons y a une armée ennemi,
Bonne vieille milice populaire ! A Las Barricadas !

Donc qui va empecher norbert de violer 57 filles ?
La société Libertaire, en s'attaquant aux causes et aux malaises de l'ancienne société.
Qui va empecher Norbert de violer 57 filles dans un régime NS ? Personne, comme dans n'importe quel société.
Cites moi une société sans meurtre, viol ou viol et je me fait curé dans la minute, avec Itt comme enfant de choeur.

En même temps il n'y a que des partis interne au systeme
" Le parti n'est rien d'autre qu'un Etat dans l'Etat " Stirner.

National-primitivisme ou eco-fascisme par exemple.
Ecologie sociale type Boochkin pour moi.

oui, donc voilà les idiots utiles de quoi vous êtes
parce qu'on se bat contre toute forme de discrimination ?
Super ta rhétorique. A part faire ton rageux, t'as pas apporté grand chose à la discussion.
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 27
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anarchistes : c'est qui ?

Message par B14 le Mer 31 Mar - 21:57

Troska a écrit:Puisque B' aime bien les images stupide, allons-y.
Euh, il a jamais dit que il fallait se suicider deja, il avait rendu son rôle de fuhrer avant, ce n'est pas le fuhrer qui c'est suicidé mais monsieur hitler, citoyen normal dans le reich dirigé par le chancelier Goebbels, dans le cadre privé. Maintenant si tu avais une autre proposition de ce qu'il aurait du faire Rolling Eyes Ses derniers ordres etaient de continuer a se battre Twisted Evil

Tes potes sur Stormfront, ou Pas par exemple.
Ah ouais je l'avais oublié celui là.
Puis tu vas me dire que Doktor Zee n'est pas bourgeois tiens ? :p
Si tu savais dans quoi il bosse, t'aurais l'air d'un bourge et con en plus.
Allez allez, on est tous des bourgeois à notre manière,;, le système nous le rappelle sans cesse

Plus de papier du tout
C'est bon pour l'ecologie, mais en revanche


ça fait pas de mal aux mouches ça.
Tout le monde ne pense pas comme toi, au moins ça me rassure.
Bassinez le coup du vilain Black Bloc, de rRvachol ou de la Bande à Bonnot, me fait bien marrer.
Les attentats étaient valables dans leur époque, pour faire avancer et bouger la société ( On remarquera qu'ils ont fait 8 morts et tous des bourgeois ! Et je ne parle pas de Marius Jacob et de son grand banditisme. )
Vu son nom ..; bof es blak bloks quelques grenades das leur yeules, c'est juste qu'il on aucune opposition, mais dans une poqe pre-68 ils se seraient fait sodomiser en public
Non.
Et si, un individu est un individu qui est un individu. =)

Et en quoi c'est pas possible en société NS ?
Parce que le national-socialisme n'admet pas la démocratie directe .. ?
Heu, et ben si, même qu'on etait plebiscité, si tu relis les classiques du NS, c'est le parlementarisme qui est decrié.

Bonne vieille milice populaire ! A Las Barricadas !
Ben face aux panzers et tank sovietiques, ça sera vite reglé cette rigolade.

Donc qui va empecher norbert de violer 57 filles ?
La société Libertaire, en s'attaquant aux causes et aux malaises de l'ancienne société.
La decadence à laquelle vous participez ? C'est un malaise social ça ? et dans le même temps tu dis que c'est dans toute société ?
Qui va empecher Norbert de violer 57 filles dans un régime NS ? Personne, comme dans n'importe quel société.
A supposer qu'il ait pas deja été detecté, des le premier cas, on le fait emasculer et envoyer crever en camp, et on le finit à la barbarie moyenageuse. Mais vous n'aurez aucune infrastructures necessairespour celà.

Cites moi une société sans meurtre, viol ou viol et je me fait curé dans la minute, avec Itt comme enfant de choeur.
Y aurait moyen je suis sur, a experimenter dans nos zones tests. Entre la zone hippie et la zone libertaire, on fera une zone de non violence

oui, donc voilà les idiots utiles de quoi vous êtes
parce qu'on se bat contre toute forme de discrimination ?
Super ta rhétorique. A part faire ton rageux, t'as pas apporté grand chose à la discussion.
Non, je constate la realité de l'influence active.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les anarchistes : c'est qui ?

Message par Troska le Jeu 1 Avr - 13:28

Tu constates, tu constates ..
C'est bien beau, après faut agir. Wink

Euh, il a jamais dit que il fallait se suicider deja [ bla bla inutile de B' pour défendre Adi' et sa connerie ]
Si tu comprends pas l'ironie de mon image, je peux pas t'aider.

Vu son nom
Rien à voir. Il était fils de prolo et Alsacien ( Very Happy ).
Il a préféré voler le riches que de tuer du bourgeois, pour s'attirer la grace populaire et prolétarienne.

bof es blak bloks