L'affabulation freudienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'affabulation freudienne

Message par Etoile Supersonic le Dim 16 Mai - 20:55

Après Dieu, Michel Onfray déboulonne Freud, le freudisme et les freudiens. Les griefs qu'il récapitule en tête de sa conclusion (voir l'extrait ci-dessous) sont de trois ordres. Le premier est biographique : Freud aurait eu un comportement malhonnête. En deuxième lieu, sa thérapie n'a pas fait ses preuves. Progressiste ou révolutionnaire, Freud ? En aucun cas, objecte Michel Onfray, qui tient à le mettre également en cause sous l'angle politique. C'était un fieffé conservateur, gardien des bonnes moeurs et partisan de régimes autoritaires.

Au terme de cette analyse, une question s'impose : si Freud fut bien cet affabulateur accablé par un lourd dossier ; s'il a bien été un philosophe qui a détesté la philosophie pour mieux déployer sa pensée dans le seul cadre philosophique ; s'il a très tôt détesté les biographes parce qu'il savait que cette engeance ferait un jour l'histoire de ce qu'il s'est évertué, lui et ses amis, à présenter sous le signe de la légende ; si son odyssée fut celle d'un "aventurier", selon sa propre confidence, prêt à tout pour obtenir ce qu'il revendique obsessionnellement comme un droit : la célébrité et la richesse, la gloire et la réputation planétaire ; si sa revendication d'être un scientifique légitimé par la clinique cache la proposition subjective, personnelle et autobiographique d'une psychologie littéraire ; si sa grande passion fut l'inceste et qu'il a étendu son fantasme à l'univers entier pour en supporter plus facilement l'augure ; s'il a effacé les preuves du capharnaüm théorique et clinique de son trajet pour présenter sa découverte sous forme d'un continuum scientifique linéaire procédant de son seul génie ; si ses entreprises d'écritures autobiographiques, notamment l'Autoprésentation et Contribution à l'histoire du mouvement psychanalytique, fabriquent cette version féerique d'un homme génial découvrant tout seul le continent vierge de l'inconscient ; si la clinique freudienne fut une cour des miracles pendant des années, y compris celles du divan ; si le psychanalyste a sciemment falsifié les résultats cliniques afin de dissimuler les échecs de son dispositif analytique ; si le divan soigne dans la stricte mesure de l'effet placebo ; si l'épistémologie de Freud procède de la seule affirmation performative ; s'il a recyclé le vieux dualisme de la philosophie occidentale en opposant le corps et l'âme sous forme de plasma germinal physiologique et d'inconscient psychique, et ce afin de négliger le premier pour mieux célébrer le second ; si Freud a magnifié la causalité magique, notamment par un usage des facilités symboliques, au détriment de toute raison raisonnable et raisonnante ; si l'aventure viennoise se contente d'incarner, dans son temps, et selon les tropismes du moment, la vieille logique chamanique des sorciers, des mages, des guérisseurs et des exorcistes ; si le pessimisme de Freud lui fait tourner le dos à la philosophie des Lumières et l'installe du côté de ce qu'au XVIIIe siècle on appelait les Antiphilosophes ; si, de ce fait, on retrouve Freud soutenant le césarisme autoritaire de Dollfuss ou de Mussolini ; si l'on découvre dans son oeuvre matière ontologique à une phallocratie misogyne et homophobe et non à une pensée de la libération sexuelle - alors : comment expliquer le succès de Freud, du freudisme et de la psychanalyse pendant un siècle ?


L'express
avatar
Etoile Supersonic

Messages : 313
Date d'inscription : 14/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par B14 le Dim 16 Mai - 21:28

Freud, un juif incestueux, non pas du tout ... Laughing
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par Troska le Dim 16 Mai - 21:50

J'aime bien Onfray et ce livre a l'air d'être une vraie bombe.
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par B14 le Lun 17 Mai - 0:51

onfray c'est le proudhonien nietzschéen ?
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par Troska le Lun 17 Mai - 0:57

Individualiste anarchiste et nietzschéen ouais. ( Il reprend sa théorie du Surhomme dans ses analyses ).
Non, mais j'aime vraiment ce mec, j'avais bien aimé quand il était à une émission et il disait haut et fort son athéisme et il avait dit " Pourquoi serais-ce à ceux qui ne croient pas de démontrer ? J'attends la preuve moi, j'attends qu'on me prouve que .. ! "

'fin moi j'aime bien et ce livre est une bombe j'en parlais avec un pote dernièrement : Freud qui ne soignait que les riches, qui a découvert Oedipe dans un bus alors qu'il avait du désir pour sa mère etc etc ..
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par B14 le Lun 17 Mai - 1:20

mais non, quand on ne sait pas, on est agnostique, athée c'est que tu sait que il y pas de dieu. (c'est marrant j'ecoute justement un passage d'une emision natio blanche sur la necessité de l'agnosticisme)

donc un athée c'est une sale sangsue ideologiste (c'est ma vision perso).

freud etait un vers youtre, pas besoin d'en savoir plus pour l'autodafé, apres juif pedo-incestueux, c'est du pleonasme, il y a toujours des gogols qui croient decouvrir ce que nous savons depuis toujours.
et c'est de la branlette ente zigotos du milieux psy (donc des cas pathologiques a la limite du reeducable), tout le monde s'en fout, je veux dire par là que n'as n'aura aucune repercussion concrete, pas d'autodafé donc.

on retrouve Freud soutenant le césarisme autoritaire de Dollfuss ou de Mussolini
des philosemites tout ça, un bon NS est aussi un antifasciste (ouais ça va chier des pendules, mais on a pas les mêmes definitions, c'est marrant, toujours dans mon emission ça dit que le veritable antisemitisme est de gauche).
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par Etoile Supersonic le Lun 17 Mai - 19:00

mais non, quand on ne sait pas, on est agnostique, athée c'est que tu sait que il y pas de dieu. (c'est marrant j'ecoute justement un passage d'une emision natio blanche sur la necessité de l'agnosticisme)

L'agnostisme est impossible ^^
avatar
Etoile Supersonic

Messages : 313
Date d'inscription : 14/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par B14 le Lun 17 Mai - 19:51

Et pourquoi donc mademoiselle ?
c'est un peu court tout celà.
Razz
je connais des tas de gens qui sont agnostiques (ils me font pas c*** comme les monos ou les athées), donc si c'est possible.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Agnosticisme
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par Etoile Supersonic le Lun 17 Mai - 20:40

Je vais prendre les arguments de Pascal :

Exemple : Si tu ne sais pas si tu crois au mariage ou non, tu ne sauras jamais quand il faudra te marier. Chaque fois que tu en auras l'occasion tu ne sauras pas, et au final à la fin de ta vie tu ne sauras toujours pas et tu seras mort sans être marié. Donc au final, cet homme n'aura pas cru au mariage puisqu'il ne l'aura jamais été. Au final, il aura fait le choix de ne pas se marier.

C'est la même chose pour Dieu. Si tu te dis agnostique, tu ne croiras pas en Dieu tout simplement, car à la fin de ta vie tu ne sauras toujours pas et tu seras mort sans croire.


Voilà, c'est un peu plus long monsieur ! Razz
avatar
Etoile Supersonic

Messages : 313
Date d'inscription : 14/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par B14 le Lun 17 Mai - 20:57

t'est encore sur pascal ? un sacré philosemite celui là.
dans la realité, les choses se font quand même malgré l'indecision
voir la fable de l'ane et des 2 seaux.
c'est pas un choix par definition.
ton exemple prouve seulement qu'à être indecis, on laisse decider les evenements.
mais l'agnosticisme est un choix pas un etat de fait independant de la volonté, comme certains sont apolitique par choix et non par defaut.
a la fin de sa vie l'agnostique ne sait pas, mais il n'exclut pas les dieux contrairement à l'athée. Il n'est donc pas plus noncroyant.
C'est le verre a moitié plein/vide en fait.
mais oui il y a des agnostiques donc c'est possible.
(ceci dit, il y en a qui en effet avec l'age commencent à devenir pieux ou athée c'est vrai, je ne cotoie pas les maisons de retraites, je peux pas dire plus).

a la fin t'est indecis c'est tout, mais ça n'as pas de consequence, pas comme le mariage ou de fait le choix s'impose malgré toi. ("croire" dans le mariage ? c'est pas une croyance mais un acte civil .)
exemple : le fait de pas être sur d'apres la mort va pas m'empecher de me faire peter le jour venu.

puis on est quasi tous agnostique en fait, qui a vu un dieu ici ? (y a moi deja)
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par Troska le Lun 17 Mai - 21:27

Oui, sur ma tranche de pain de mie ce soir, j'ai vu la Vierge !
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par B14 le Lun 17 Mai - 21:32

cool !
comment tu sais qu'elle etait vierge ?
ah mon salaud
Laughing
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par Troska le Lun 17 Mai - 21:34

Bah je sais pas, c'est marqué dans la bible nan, que c'est la Vierge Marie .. ?
On m'aurait menti ? Surprised
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par Jochen-Der Gott le Lun 17 Mai - 21:37

B14 a écrit:t'est encore sur pascal ? un sacré philosemite celui là.
dans la realité, les choses se font quand même malgré l'indecision
voir la fable de l'ane et des 2 seaux.
c'est pas un choix par definition.
ton exemple prouve seulement qu'à être indecis, on laisse decider les evenements.
mais l'agnosticisme est un choix pas un etat de fait independant de la volonté, comme certains sont apolitique par choix et non par defaut.
a la fin de sa vie l'agnostique ne sait pas, mais il n'exclut pas les dieux contrairement à l'athée. Il n'est donc pas plus noncroyant.
C'est le verre a moitié plein/vide en fait.
mais oui il y a des agnostiques donc c'est possible.
(ceci dit, il y en a qui en effet avec l'age commencent à devenir pieux ou athée c'est vrai, je ne cotoie pas les maisons de retraites, je peux pas dire plus).

a la fin t'est indecis c'est tout, mais ça n'as pas de consequence, pas comme le mariage ou de fait le choix s'impose malgré toi. ("croire" dans le mariage ? c'est pas une croyance mais un acte civil .)
exemple : le fait de pas être sur d'apres la mort va pas m'empecher de me faire peter le jour venu.

puis on est quasi tous agnostique en fait, qui a vu un dieu ici ? (y a moi deja)


Moi lorsque je me suis regardé dans un miroir . Cool
avatar
Jochen-Der Gott

Messages : 129
Date d'inscription : 01/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par B14 le Lun 17 Mai - 21:47

[quote="Troska"]Bah je sais pas, c'est marqué dans la bible nan, que c'est la Vierge Marie .. ?
On m'aurait menti ? Surprised[/quote]
d'apres le talmud, c'etait une sacré chienne, et zoophile et tout.
Et j'ai plus confiance en la version interne que la publication de com externe.
Raah elle aimait ça la marie.
avatar
B14

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par Troska le Lun 17 Mai - 21:54

Ouais, c'est vrai, on peux toujours se demander si Marie est pure ..
Sinon pour l'athéisme, c'est plus une position de combat que autre chose. Un anarchiste est athée, parce que l'idée même de Dieu le dérange : Il ne peux pas y avoir quelque chose au dessus de la volonté individuelle et des hommes.

Mais je ne partage pas forcément ce point, puisque comme l'a dit B', on sait pas si Dieu existe ou non. Alors je préfère douter, mais combattre la religion.
avatar
Troska

Messages : 791
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affabulation freudienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum