Avortement et industrie pharmaceutique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avortement et industrie pharmaceutique

Message par Baptiste le Jeu 5 Aoû - 17:39

DES FŒTUS HUMAINS UTILISÉS POUR LA FABRICATION DE CRÈMES ANTIRIDES PAR LES LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES

Chronique de Grégory Gennaro

Robert Ménard lance le pavé dans la marre. Un certain nombre de laboratoires pharmaceutiques fabriquent des crèmes antirides à base de fœtus… humains. Cette information est restée très discrète et n’a que très peu été divulguée dans les médias et dénoncée par les responsables politiques.

Inutile de citer le nom de ces laboratoires, cela n’en vaut vraiment pas la peine et je n’ai nullement l’intention de faire leur propre publicité, même en mal.

Néanmoins, c’est en homme de droite, en citoyen responsable et en homme public que je me dois de réagir à cette ignominie, à ce crime contre la vie, à ce crime contre l’humanité.

Cette société égoïste et individualiste où l’argent est roi a pour le moment atteint et même franchit son plus haut niveau degrés de barbarie. Pour autant, on peut craindre que ce ne soit que le commencement.

Aux yeux de cette hyperclasse, la valeur humaine n’a aucun sens. Pour eux, l’être humain est une simple machine à consommer les produits qu’il fabrique. Aujourd’hui, c’est au stade du début de sa vie que l’être humain peut être consommé sous forme de crèmes antirides. Ainsi donc, la vie est tristement assassinée avant même le berceau et l’humanité est étranglée sauvagement par des individus génocidaires, mettant un terme à la lignée de la civilisation.

Il me semble important de préciser que si ces laboratoires créent des crèmes à base de fœtus humains, c’est qu’il existe une forte demande de la part de certains consommateurs qui font preuve d’un égoïsme hors du commun. Cette société pense en termes d’argent. Là où il y demande, il y a espoir de rentabilité, donc production de masse, qu’importe leur reste, qu’importent les valeurs. C’est la production qui guide la société, la consommation est le seul « idéal », une triste vision de l’humanité au service de l’argent.

Cette vision de la société me rappelle le film de science-fiction « Le soleil vert » réalisé en 1966 par Richard Fleischer. Le scénario décrit New York, en l’an 2022 lorsque la ville est frappée par la pollution et la surpopulation : 41 millions d’habitants mènent une existence misérable. Un brouillard empoisonné recouvre la surface du globe, par conséquent la végétation à pratiquement disparue. La nourriture véritable atteint des prix si élevés que seule une minorité de privilégiés peut se l’offrir ; les autres doivent se contenter d’aliments synthétiques, rationnés par le Gouvernement et fabriqués par la « Soylent Company », qui nourrit ainsi la moitié du monde à l’aide de tablettes dérivées du plancton, baptisées selon les jours « Soylent Yellow » (jaune), « Red » (rouge) ou « Green » (vert) mais qui sont en réalité composés d’êtres humains « recyclés ».

Pour l’heure, il ne s’agit que d’un scénario de science-fiction. Personne, heureusement, ne mange d’êtres humains sous forme d’aliments synthétiques. Mais néanmoins, aujourd’hui, de la crème antirides à base de fœtus humains est fabriquée par des laboratoires et utilisée par des irresponsables.

Nous devons donc riposter dès à présent pour défendre la dignité de l’être humain, promouvoir la Vie dès sa conception et faire en sorte que la fiction macabre du film « Le soleil vert » ne devienne réalité.

Par conséquent, je dénonce et je condamne ces laboratoires et ces individus qui se livrent à ces pratiques ignobles, abominables et pratiquent ainsi le génocide organisé de la Vie.
Entrons en résistance civique. Luttons pour notre existence. Affirmons ce que nous sommes, c’est-à-dire, les gardiens de la Civilisation face à la barbarie grandissante. Soyons les promoteurs du beau, du sacrée, bref, de la Vie. Rassemblons-nous autour des inestimables valeurs humaines, civiques et spirituelles qui n’ont pas de prix et qui ont édifié de tout temps l’Humanité toute entière. Plus que jamais , la qualité des conditions de la Vie valent mieux que l’intérêt financier et égoïste de certains individus !

_________________
" Jésus a peut-être dit de tendre l'autre joue, mais pas ses fesses ! "

" Les jugements moraux et les condamnations morales constituent la vengeance favorite des esprits bornés à l’encontre de ceux qui le sont moins ; ils y trouvent une sorte de dédommagement pour avoir été mal partagés par la nature ; enfin, c’est pour eux une occasion d’acquérir de l’esprit et de s’affiner : la méchanceté rend intelligent. " Friedrich Nietzsche
avatar
Baptiste
Admin

Messages : 1003
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://forumpolitique.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum